Sports
14:00 24 avril 2016 | mise à jour le: 24 avril 2016 à 14:00 temps de lecture: 3 minutes

Le bronze pour Camille Dallaire Leblanc à l’Open d’Allemagne

Camille Dallaire Leblanc est montée sur la troisième marche du podium de la catégorie des moins de 49 kg, samedi, à l’Open d’Allemagne de taekwondo disputé à Hambourg.

Dallaire Leblanc, du club de taekwondo de Sainte-Foy, a été défaite par la Sud-Coréenne So-Hui Kim en demi-finale. « Évidemment, nous savions que tous les athlètes de la Corée allaient être excellents. Je m’attendais donc à un bon combat. Dès le début, elle m’a surprise avec sa vitesse et son agilité. Peu à peu, j’ai compris comment la neutraliser, mais ça n’a pas été assez », a expliqué la taekwondoïste québécoise.

« J’ai eu beaucoup de difficulté à marquer, mais j’ai osé faire des choses que je ne faisais pas avant en compétition. J’ai pu constater que les outils sont là, installés, mais ne sont pas encore au point. Je dois travailler sur plusieurs éléments encore », a-t-elle ajouté.

Auparavant, l’athlète de 20 ans a remporté son affrontement contre la Norvégienne Andrea Eikrem au premier tour des qualifications, avant d’éliminer une autre Québécoise en quart de finale, Camille Simard-Martel.

« Camille Simard-Martel est ma partenaire d’entraînement donc nous nous connaissons très bien, a indiqué Dallaire Leblanc. C’était comme une pratique, mais sur le plateau de compétition. La différence aussi, c’est que cette fois il fallait gagner. »

En général, Dallaire Leblanc est très satisfaite de la performance qu’elle a offerte ce week-end. « Ma journée, en particulier mon combat contre la Coréenne, m’a permis de prendre que conscience que je dois améliorer certains éléments. Chaque compétition est une expérience de plus en poche et encore une fois, autant mes victoires que ma défaite m’ont permis d’apprendre. »

Vivianne Tranquille, de Champlain, quittera aussi l’Allemagne avec une médaille de bronze au cou. Elle s’est aussi butée à la puissance coréenne en demi-finale, alors qu’elle s’est inclinée contre Seon-Ah Park.

Pour atteindre cette étape, l’athlète de 16 ans avait auparavant vaincu l’Australienne Jennifer Stingl, puis la Mexicaine Itzel Manjarrez, favorite du tournoi.

Aussi en action chez les moins de 49 kg, Chloé Plante, de Québec, a été éliminée en quarts de finale.

Courte journée pour Bergeron

Marc-André Bergeron a connu une courte journée chez les plus de 87 kg. L’athlète de Québec a d’abord profité d’un laissez-passer au premier tour avant de s’incliner face au Slovaque Ivan Trajkovic. Bergeron, âgé de 24 ans, a vécu des moments difficiles dernièrement, ayant raté de peu sa qualification olympique pour les Jeux de Rio.

Hervan Andrehl Nkogho Mengue, de Québec, a été stoppé dès son deuxième combat chez les moins de 68 kg. Étienne Brunet, de Sainte-Catherine, a subi le même sort dans la catégorie des moins de 80 kg.

Cedric Junior Ndzouli, de Québec, a été défait au premier tour par le Sud-Coréen Bong-Su Kim. Ce fût un combat serré et l’athlète s’est bien défendu, mais son adversaire a eu le dessus.

Éloi Paradis-Deschènes (-74 kg), de Québec, a aussi été sorti du tableau dès son premier duel.

Québec Hebdo

Articles similaires

15:40 6 décembre 2018 | mise à jour le: 6 décembre 2018 à 15:40 temps de lecture: 1 minutes
Une transition réussie

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *