Sports
18:01 27 mai 2018 | mise à jour le: 27 mai 2018 à 18:01 temps de lecture: 5 minutes

Dernier tour de piste pour l’entraîneur Elie Anquetil

COMPÉTITION. L’édition 2018 du Championnat des Universités et collèges canadiens de golf revêtira un caractère particulier pour l’entraîneur-chef du Rouge et Or Elie Anquetil. Lorsque le tournoi s’amorcera mardi prochain à Chilliwack, en Colombie-Britannique, non seulement l’équipe masculine lavalloise tentera de défendre son titre national, mais elle le fera une dernière fois avec Anquetil à sa tête.

L’entraîneur-chef du R&O Golf, Elie Anquetil, entouré de quelques-uns de ses protégés.

(Photo gracieuseté – UL, Yan Doublet)

Celui qui dirige les destinées du Club de golf Rouge et Or depuis le printemps 2013 tirera sa révérence au terme du Championnat canadien. La conjointe d’Elie Anquetil ayant accepté un poste important de chercheuse dans la région de Cambridge, tout près de Boston, au Massachusetts, toute la famille y déménagera ses pénates.

«Fierté et tristesse» sont les deux sentiments principaux qui habitent le pilote du Rouge et Or à l’aube de cette dernière compétition. Fierté du devoir accompli : sous sa gouverne, le Rouge et Or a remporté le titre masculin du RSEQ chaque année, portant à 16 l’impressionnante séquence victorieuse. L’équipe féminine vient quant à elle de rafler les deux plus récents Championnats du RSEQ. Le RetO a remporté le troisième titre national masculin de son histoire en 2017, tandis qu’au même tournoi, les Lavalloises ont signé leur meilleur résultat à vie, une quatrième place.

«Je suis fier d’avoir contribué à perpétuer la tradition gagnante du programme. Ça ne s’est évidemment pas fait tout seul, j’avais une belle équipe d’entraîneurs avec moi», mentionne humblement Anquetil, faisant référence à Mathieu Paradis et Kevin Bergeron. La tristesse vient sans surprise du fait de quitter un emploi au sein d’un environnement des plus stimulants. «C’est toujours plaisant de côtoyer des jeunes qui veulent tout le temps se surpasser. De pouvoir les aider à poursuivre leur passion à l’université, ça a été une expérience mémorable.»

Un seul but: répéter

Elie Anquetil cite sans hésiter la conquête du Championnat canadien 2017 comme étant le plus beau souvenir de sa carrière de coach à l’Université Laval. Et c’est en double champion national qu’il souhaite la terminer. «On a les outils pour répéter», assure l’instructeur-chef, qui pourra de nouveau compter sur le tandem français Baptiste Mory – Arthur Heinkélé pour arriver à ses fins. Mory, deuxième au classement individuel du Championnat national l’an dernier, est en grande forme. Le golfeur par excellence du RSEQ au cours des deux dernières campagnes vient de terminer en seconde place du Grand-Prix de Bondues en France, le weekend dernier, s’inclinant en prolongation après avoir présenté un cumulatif de -7 en trois rondes.

Quant à Heinkélé, deuxième au plus récent classement individuel du RSEQ et athlète par excellence du circuit en 2015, il avait complété le championnat national 2017 au 12e rang. Ce qui encourage encore plus Elie Anquetil, c’est la tenue des trois autres golfeurs choisis pour s’envoler vers la Colombie-Britannique, Loick Laramée, Danek Hadley et Michael Harvey. «Les trois jouent très bien et ont gagné énormément en maturité dans la dernière année. Ça se ressent dans leur prise de décisions. C’est mental, mais ça enlève de la pression sur tout le monde.»

Chez les dames, les attentes sont hautes. «C’est possible de gagner. On a fait le meilleur résultat de l’histoire l’an dernier, et l’équipe est encore meilleure cette année. Elizabeth Asselin (golfeuse par excellence), Catherine Gariépy et Noémie Ouellette (recrue de l’année) ont occupé les trois premières places du classement du RSEQ en 2017. Et Deborah Ephraim joue bien récemment», s’encourage Elie Anquetil, qui a aimé ce qu’il a vu lors du camp d’entraînement de l’équipe à Playa del Carmen, au Mexique, au début du mois de mars. «Beaucoup de petits détails ont été corrigés à ce moment. En plus, l’esprit d’équipe est très fort. Les filles sont soudées.»

Pratique et déroulement

La plupart des membres du Club de golf Rouge et Or  auront quitté pour la Colombie-Britannique le jeudi 24 mai. Ils auront eu l’occasion de pratiquer sur le parcours du Chilliwack Golf Club à quelques reprises d’ici au début du tournoi qui se déroulera du mardi 29 mai au vendredi 1er juin.

La compétition de 72 trous mettra en vedette 20 formations masculines et 12 féminines qui tenteront de remporter la palme individuelle et par équipe. Après la deuxième ronde, le tableau sera réduit aux 10 meilleures équipes masculines et aux six équipes féminines les plus dominantes. Les équipes et golfeurs à 15 coups ou moins de la tête accéderont également aux deux rondes finales. Outre le Rouge et Or, les Carabins de Montréal (hommes et femmes), les Stingers de Concordia (hommes) et les Gaiters de Bishop’s (hommes) sont les autres institutions québécoises inscrites à la compétition.

Les résultats du Championnat des universités et collèges canadiens pourront être suivis en direct sur le site de Golf Canada.

(Source: Service des activités sportives UL)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *