Sports
16:35 30 janvier 2018 | mise à jour le: 30 janvier 2018 à 16:35 temps de lecture: 4 minutes

Initiative en santé mentale pour les étudiants-athlètes

PRÉVENTION. Le Service des activités sportives de l’Université Laval a dévoilé les détails d’ISMÉA, l’Initiative en Santé Mentale pour les Étudiants-Athlètes. Ce projet a été instauré sur le campus dans le but de démystifier cette réalité que le désir de performance peut occulter.

Les ambassadeurs d’ISMÉA Université Laval.

(Photo gracieuseté)

Cet organisme à but non lucratif a pour objectif de les sensibiliser en plus de faciliter l’accès aux ressources à leur disposition. La promotion se concrétise par des activités regroupant l’ensemble des étudiants-athlètes et visant leur bien-être. L’équipe d’ISMÉA est composée de 11 étudiants-athlètes de différents sports qui souhaitent changer ce que signifie d’être «mentalement fort» dans le sport universitaire. ISMÉA est donc fait par des étudiants-athlètes, pour des étudiants-athlètes.

L’ex-membre du club de basketball Rouge et Or Justine Guay-Bilodeau est derrière ce projet. Elle a elle-même été inspirée par une autre basketteuse, Krista Van Slingerland des Gee-Gees d’Ottawa, qui a fondé SAMHI (Student-Athlete Mental Health Initiative), organisme regroupant déjà 18 campus à travers le pays. Organisme auquel se joint ainsi l’Université Laval à titre de premier établissement francophone.

«Je l’ai découvert sur les médias sociaux et ça m’a tout de suite interpellé, étant donné que j’ai toujours eu de l’intérêt dans tout ce qui touche l’intervention», explique Guay-Bilodeau, qui a complété un baccalauréat en psychologie et qui étudie actuellement à la maîtrise en travail social. «J’en ai parlé à mes coéquipières Geneviève (Derome) et Raphaëlle (Côté), et de fil en aiguille, on a intégré plusieurs étudiants-athlètes à notre initiative», ajoute celle qui a notamment été jointe depuis par l’ex-nageuse du Rouge et Or Elisabeth Derome à titre de porte-parole de l’organisme.

«Je trouve extraordinaire que l’initiative vienne des étudiants-athlètes eux-mêmes et qu’on y retrouve plusieurs disciplines différentes», affirme la directrice par intérim du Service des activités sportives et responsable du programme Rouge et Or Julie Dionne. «On sent qu’il y a une mobilisation et je trouve ça très important. Les étudiants-athlètes vivent ce type de situation comme tout le monde et on est de plus en plus sensibilisé à cette cause», ajoute-t-elle.

Par la tenue de différentes activités, ISMÉA amasse des fonds pour en faire bénéficier les étudiants-athlètes. Par exemple, les profits engrangés lors de la tenue l’été dernier du tournoi annuel de volleyball intra-Rouge et Or organisé par le quart-arrière du Club de football Hugo Richard ont entièrement été remis à ISMÉA. L’organisme a ainsi pu tenir le 30 novembre dernier une séance de yoga gratuite pour les étudiants-athlètes du Rouge et Or, où la promotion du bien-être mental a été faite. Une collecte de fonds sera organisée au profit d’ISMÉA lors du programme double de basketball du Rouge et Or du 11 février prochain à l’Amphithéâtre Desjardins-Université Laval du PEPS.

L’équipe d’ISMÉA – Université Laval

Félix Veillette – Athlétisme

Béatrice Guay, Anne-Marie Robitaille – Badminton

Raphaëlle Côté, Geneviève Derome, Justine Guay-Bilodeau – Basketball

Hugo Richard – Football

Élisabeth Derome, Caitlin Hodge – Natation

Ariane Boileau – Rugby

Carolane Croteau – Soccer

Pour plus d’informations sur ISMÉA, visitez les sites suivants: www.facebook.com/ISMEAUL ou www.samhi.ca

(Source: Service des activités sportives (SAS) de l’Université Laval)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *