Sports
15:11 6 octobre 2010 | mise à jour le: 6 octobre 2010 à 15:11 temps de lecture: 4 minutes

Pierre Ouellet termine huitième au Mondial de paratriathlon

Le paratriathlète de L’Ancienne-Lorette, Pierre Ouellet, a fort bien terminé sa saison 2010 de paratriathlon en terminant au huitième rang dans la catégorie TR1 du dernier Championnat mondial de paratriathlon qui s’est déroulé le 11 septembre dernier à Budapest en Hongrie.

Il a terminé en beauté une saison où il a participé à une vingtaine d’événements du mois de mars à novembre dans les disciplines de la paranatation au niveau provincial, du paracyclisme au niveau national et du paratriathlon aux niveaux provincial, national et international.
«En raison des conditions climatiques exécrables, j’ai éprouvé bien de la difficulté à l’épreuve de natation au Mondial de Budapest, d’affirmer Pierre Ouellet. Je me suis cependant repris à la course en fauteuil roulant et en paracyclisme, mais j’avais accumulé trop de retard. J’ai constaté que le calibre des paraathlètes s’était renforcé. Cela ajoute à ma motivation pour l’année 2011 où je tenterai de me qualifier pour les Olympiques de Londres en paracyclisme et paranatation. Pour ce qui est du paratriathlon, mon objectif est de participer aux Paralympiques de 2016 à Rio au Brésil.»

Les Pan-Am de 2011 à Toronto, jeux qui serviront de qualifications canadiennes et réussir les standards en paranatation sont les objectifs à atteindre pour le Lorettain.
«J’aimerais bien participer au Mondial de paratriathlon qui se déroulera à Beijing en 2011 de même qu’à une Coupe Pan-Am à l’hiver 2011. Pour y parvenir, je m’entraîne entre 12 et 20 heures par semaine à raison de deux entraînements par jour à toutes les semaines, du lundi au samedi pendant 10 mois. Mon but est d’accomplir les trois enchaînements (natation, vélo à main et course avec un fauteuil roulant de course) le plus rapidement possible», de préciser le paratriathlète maintenant âgé de 33 ans.

Accident de motocross

C’est en août 1993 à la suite d’un accident de motocross que Pierre Ouellet se fracture les vertèbres cervicales, ce qui le confine dans un fauteuil roulant. Après trois années de réhabilitation, il s’intéresse au sport de haut niveau.

Il participera alors jusqu’en 2002 à des courses sur route en fauteuil roulant, notamment avec un athlète comme André Viger. Une blessure aux côtes le fait retourner sur les bancs d’école où il acquiert une formation professionnelle en massothérapie.
«Je lance en 2004 mon entreprise, Zone Action massothérapie, qui a pignon sur rue au Centre chiropratique familiale du chemin Sainte-Foy. Je me concentre sur le travail jusqu’en 2007, l’année où je découvre le paratriathlon. Je tombe en amour avec cette discipline où l’on doit parcourir 750 mètres en nageant en eau libre, 20 kilomètres à vélo à main et cinq kilomètres en fauteuil de course. Je gagne la même année le championnat canadien, ce qui me qualifie pour le Mondial de 2008 qui a lieu à Vancouver. Je termine au troisième rang sur sept participants à ce championnat», indique encore Pierre Ouellet.

L’année 2009 en est une à oublier, car le paratriathlète a été blessé plus souvent qu’à son tour.
«J’ai souffert de tendinites aux poignets et aux épaules. On m’a aussi diagnostiqué un syndrome compartimental des loges, lequel a affecté mes deux avant-bras. J’ai même dû subir une opération en octobre 2009, ce qui a fait en sorte que je n’ai compétionné qu’au Québec au début de l’année 2010. Ma bonne performance au Championnat mondial de 2008 à Vancouver et mon classement provincial 2009 malgré les blessures m’ont tout de même ouvert la porte au Mondial 2010 de Budapest. En fait, j’y ai été invité par l’équipe canadienne pour représenter le Canada avec Charles Moreau de Trois-Rivières. Ce dernier a fort bien fait en terminant au quatrième rang sur 15 paratriathlètes provenant de neuf pays», d’ajouter le paratriathlète.

Le parathlète estime enfin qu’il a connu une année intéressante en considérant le nombre d’épreuves où il s’est inscrit.
«Je suis très satisfait de la tournure des événements. Mes résultats m’encouragent à persévérer à représenter le Canada aux Paralympiques de Londres de 2012 en paranatation ou en paracyclisme et aux Paralympiques de Rio au Brésil en paratriathlon», de conclure Pierre Ouellet.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *