Sports
19:48 26 octobre 2012 | mise à jour le: 26 octobre 2012 à 19:48 temps de lecture: 4 minutes

L’Aquagym portera le nom d’Élise Marcotte

Le centre multigénérationnel avec piscine de L’Ancienne-Lorette portera désormais le nom «Aquagym Élise Marcotte». Le maire Émile Loranger a dévoilé la nouvelle appellation, ce matin, lors d’une cérémonie soulignant la brillante carrière de l’athlète olympique native de la municipalité qui s’est illustrée en nage synchronisée sur la scène internationale au sein de l’équipe canadienne.

«Associer le nom de cet édifice municipal à Élise Marcotte allait de soi. Élise est née et a grandi à L’Ancienne-Lorette. Les gens d’ici l’apprécient beaucoup et elle a toujours su représenter fièrement notre ville partout où elle passait. Elle a véritablement joué le rôle d’ambassadrice de L’Ancienne-Lorette autant sur les scènes nationale qu’internationale. Ses succès aux niveaux sportif et académique font d’elle une source d’inspiration et un modèle à suivre pour plusieurs de nos jeunes», a mentionné M. Loranger lors de son hommage à la nageuse nouvellement retraitée.

Un charisme fou !

Qualifiant la nageuse d’athlète au charisme fou qui fait en sorte qu’elle ne laisse personne indifférent sur son passage, M. Loranger a ajouté que la célèbre Lorettaine de 24 ans demeurait très impliquée auprès de la jeunesse et qu’il était tout naturel d’immortaliser sa carrière et de s’assurer qu’on se souviendrait d’elle longtemps.

Tenue en présence d’une cinquantaine de personnes, parmi lesquelles on retrouvait comme invités d’honneur le président de Synchro-Canada, Mario Welsh, le député de La Peltrie, Éric Caire, et le président du Club Synchro-Élite de Québec, Richard Laramée, la cérémonie a donné lieu à d’autres vibrants témoignages de la part de ses anciennes entraîneures, Jojo Carrier, Marie-Hélène Morneau et Chantal Vallières.

Détermination, courage, passion, ambition, générosité et persévérance ont alors résumé le parcours de la nageuse qui a amorcé sa carrière à l’âge de cinq ans avec le Club Synchro-Élite de Québec, avant de devenir membre de l’équipe nationale junior en 2004 et de remporter une médaille de bronze en solo aux Championnats mondiaux juniors à Moscou. Cette excellente performance lui a ouvert la porte de l’équipe nationale senior en 2006 et permis ensuite de représenter le Canada aux Jeux olympiques de Pékin en 2008 où elle rate de peu le podium avec une quatrième place en équipe.

Double médaillée d’or aux Jeux panaméricains en 2011, Élise Marcotte est par la suite nommée, avec deux autres coéquipières, capitaine de l’équipe nationale qui termine au quatrième rang en équipe et en duo aux Jeux olympiques de Londres l’été dernier. Peu après son retour, elle annonce en septembre son retrait de la compétition pour se consacrer à ses études en marketing avec comme objectif de compléter une maîtrise aux Hautes Études Commerciales, à Montréal.

Tout un honneur !

Fière que son nom soit associé à l’Aquagym, Élise Marcotte a accueilli cet honneur avec émotion et a tenu à exprimer sa profonde reconnaissance au maire Loranger et aux élus de la municipalité pour ce bel hommage.

«Ma carrière d’athlète vient de se terminer après 18 ans et je peux dire mission accomplie. J’ai atteint mes objectifs qui étaient de me rendre aux Jeux olympiques et je suis surtout satisfaite de tout ce que le sport m’a apporté, confiance, organisation, travail d’équipe, persévérance et j’en passe. Je suis heureuse d’avoir pu marquer le sport à ma manière et de la possibilité que cela puisse influencer les jeunes, tant dans la pratique d’un sport que dans leurs études», a confié la nageuse qui a terminé son allocution en remerciant ses parents et amies, coéquipières et entraîneurs qui l’ont soutenue tout au long de sa carrière.

 

 

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *