Sports
15:54 1 mai 2015 | mise à jour le: 1 mai 2015 à 15:54 temps de lecture: 4 minutes

Mario Ferland parcourra près de 6000 km en vélo pour les enfants malades

CYCLISME. Mario Ferland, président de Groupe Mundial, montera à vélo trois fois plutôt qu’une cet été afin de prendre part à trois randonnées d’envergure et amasser des fonds pour les enfants malades.

Le résident de l’Ancienne-Lorette n’est pas en terrain inconnu, car il a déjà pris part à la randonnée Sears à vélo en 2013 et au tour CIBC Charles Bruneau en 2014. Son amour pour le cyclisme de route a débuté en 2012 alors que ce dernier s’est inscrit pour la traversée du Canada en vélo.

«Depuis 2011, je fais du vélo, mais c’est vraiment à l’automne 2012 que j’ai eu la piqûre. Je me suis entraîné intensivement pendant un an en vue de la traversée. J’ai adoré l’expérience sur le plan personnel et je me sentais bien de contribuer à sauver des vies», lance-t-il.

La traversée l’a beaucoup fait réfléchir. Il poursuit en mentionnant que les rencontres avec les enfants malades l’ont chamboulé et l’ont motivé.

«Les gens croient que le plus difficile dans un défi sportif comme cela là, c’est le côté physique. Oui, c’est un challenge, mais ce n’est pas aussi difficile que sur le plan psychologique. On prend conscience qu’on est chanceux d’avoir ce qu’on a. Notre effort physique durant l’épreuve n’est rien à côté du courage qu’ils ont chaque jour, ça m’a beaucoup inspiré», explique Mario Ferland.

Comme beaucoup trop de gens, le sportif a vu un de ses proches mourir de la suite d’un cancer. «Mon cousin a perdu la vie de la leucémie à quatre ans. J’en avais dix et ça m’a beaucoup marqué de porter son cercueil. Personne ne devrait mourir à un aussi jeune âge», confie-t-il avec émotion.

Il se réjouit toutefois du progrès qu’a connu la médecine ces dernières années. «Il y a cinquante ans, seulement 10% des gens atteints du cancer s’en sortaient. Aujourd’hui, nous sommes rendus à plus de 80%. Des cancers comme celui que Terry Fox avait, plus personne ne meurt de cela maintenant», affirme le cycliste de l’Ancienne-Lorette.

Trois étapes pour 2015

Mario Ferland souhaite se surpasser en participant à trois randonnées différentes cette année. «Je participerai au Grand Défi Pierre Lavoie en juin, au tour CIBC Charles-Bruneau en juillet et à la randonnée Sears à vélo pour les enfants atteints du cancer en septembre. Il n’y aura jamais trop d’argent amassé pour venir en aide à ceux qui en ont besoin, particulièrement les enfants malades», affirme-t-il.

L’équipe de la randonnée Sears à vélo ne sera pas inconnu pour Mario Ferland puisque le deux tiers de l’équipe de 2013 revient cette année. En plus, deux de ses amis prendront part au défi.

Pour sa part, l’homme de 45 ans se retrouvera sur l’équipe pour les trois prochaines années. «Je voulais convaincre les gens et les compagnies de donner donc je me suis dit que ce serait plus facile en m’engageant à long terme. Je leur demander à l’inverse de s’engager eux aussi à long terme», dit-il fièrement.

Quant à l’association avec le Grand Défi Pierre Lavoie, elle s’est faite naturellement. «On m’a offert de pédaler pour les jeunes, c’est certain que je vais dire oui. Normalement, je monte sur mon vélo pour aider les jeunes malades. Là, c’est pour prévenir la maladie en rendant nos enfants plus en santé, je ne pouvais pas demander mieux», dit-il.

«Il n’y aura jamais trop d’argent amassé pour notre avenir. Je suis privilégié dans la vie, j’ai trois beaux enfants en santé. Je trouve donc cela important de redonner à la vie», conclut Mario Ferland.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *