Sports
14:05 15 février 2015 | mise à jour le: 15 février 2015 à 14:05 Temps de lecture: 4 minutes

Badminton: le Rouge et Or décroche un deuxième titre féminin de suite

BADMINTON. La formation féminine de badminton du Rouge et Or a remporté avec brio un second titre provincial universitaire consécutif samedi au PEPS.

Les Lavalloises ont été expéditives en finale du championnat du RSEQ par équipe, l’emportant 3 à 0 face aux Carabins de l’Université de Montréal. Des victoires en simple de Stéphanie Pakenham sur Caroline Beauregard (21-18, 21-12), de Virginie Savard sur Pascale Jomphe (21-5, 21-7) et de Marianne Maltais sur Anne-Marie Langlois (21-4, 21-8) ont permis aux Rouges de rééditer leur exploit de l’an dernier.

« Ça a peut-être été un peu plus rapide que prévu, mais les filles étaient tellement bien préparées! », s’est exclamé Étienne Couture, pilote du Rouge et Or.

« Il y a deux raisons à ça : d’abord, on a une très bonne équipe, avec des athlètes très talentueuses et une bonne profondeur. L’autre chose, c’est qu’on a très bien exécuté. Il n’y avait pas de doute possible. On est évidemment très contents », a-t-il continué.

Couture n’a pas hésité à parler de la meilleure formation féminine qu’il lui ait été donné de diriger depuis son arrivée à Laval, il y a neuf ans. « On a toujours eu de super belles équipes, mais jamais avec autant de joueuses étoiles et avec autant de profondeur. N’importe quelle fille aurait pu jouer aujourd’hui. »

En demi-finale contre l’UQAM, Laval ne laissait déjà aucun doute sur ses intentions. Pakenham et Savard remportaient leurs matchs de simple, tandis que la paire formée d’Anne-Julie Beaulieu et d’Andréanne Boileau-Thibeault n’avait aucun mal à se défaire du duo formé de Maude Champagne et d’Amélie Barsalou, 21-6, 21-3. L’autre match de double impliquant Ann-Christine Godard et Kristina Dumont tournait aussi à l’avantage des Lavalloises, 21-13 et 21-15.

Les hommes en bronze

Après avoir échappé par 3 à 2 un enlevant duel contre les Citadins de l’UQAM en demi-finale, les gars du Rouge et Or ont pour leur part mis la main sur la médaille de bronze grâce à un gain de 3 à 0 contre McGill en finale consolation.

Pierre Goulet défaisait Elian Zhang 21-10, 22-24 et 21-15, tandis que le duo Félix Marin/Jean-Patrick Fortin-Cantin venait à bout de Nicholas Hugh Sam et de Derek Yu, 21-14 et 21-11. Maxime Marin et David De La Chevrotière mettaient fin au débat en disposant de Jimmy Hsu et de Hedi Zhao par 21-7 et 21-18.

« On a quand même eu de la difficulté à réengager les gars pour la petite finale. Ce n’est jamais simple, après une difficile défaite, de retrouver la même intensité », a déclaré Couture.

Les Lavallois sont en effet passés à un cheveu de mériter leur place en finale. En avant deux parties à une contre les Citadins, les Rouges ont subi deux revers en trois manches, chaque fois sur un score final de 21-19. Une défaite crève-cœur, qui ne décourageait pas Étienne Couture.

« On a quand même vraiment bien joué. Lorsqu’on a affronté l’UQAM il y a un mois et demi, on a subi un revers de 5-0. Nous avons travaillé fort, ce qui nous a permis de remporter deux des trois parties en simple, en plus d’être très compétitifs dans les rencontres en double », a analysé l’entraîneur.

« On est déçus, mais les gars peuvent être fiers. Ils ont bien progressé. »

Les Carabins de Montréal ont remporté le titre chez les hommes, disposant des Citadins de l’UQAM par 3 à 2.

(Source Rouge et Or)

Articles similaires

07:36 19 septembre 2021 | mise à jour le: 19 septembre 2021 à 10:54 Temps de lecture: 1 minutes
Un silence qui résonne

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *