Sports
14:18 19 février 2015 | mise à jour le: 19 février 2015 à 14:18 temps de lecture: 3 minutes

Un vibrant hommage pour Linda Marquis

BASKETBALL. Passionnée, dévouée, humaine. Voici quelques qualificatifs qui ont été utilisés pour décrire l’entraîneure-adjointe du Rouge et Or basketball féminin, Linda Marquis, qui tire sa révérence après une brillante carrière de 30 années.

L’organisation du Rouge et Or a profité du dernier match de la saison régulière pour les protégées de Marquis afin de lui rendre un vibrant hommage. Ce moment bien spécial était attendu par la principale intéressée, mais elle ne savait pas du tout en quoi il consistait.

«C’était vraiment un bel hommage. Avec un peu de recul, je crois être très fière de ce que j’ai accompli au cours de ma carrière de joueuse, mais surtout d’entraîneure. De voir tous les gens qui étaient présents pour m’honorer, ça fait extrêmement chaud au cœur», a assuré Linda Marquis quelques instants après avoir quitté le terrain sous les applaudissements nourris de la foule.

Monique Parent : bien plus qu’une adjointe

Si Linda Marquis peut a pu exercer l’exigeant métier d’entraîneure-chef pendant toutes ces années pour l’Université Laval, elle le doit particulièrement à sa grande amie Monique Parent qui l’accompagne depuis 1989. Au moment de visionner un montage vidéo réalisé en son honneur, Marquis a laissé couler quelques larmes en voyant des moments où Monique était à ses côtés, tout comme à son dernier match en saison régulière.

«En repensant à tous ses beaux moments, je ne remercierai jamais assez Monique et aussi son mari de m’avoir donné la chance de vivre ma passion pendant toutes ces années. Nous avons vécu beaucoup de choses ensemble et je le dois en partie à eux», a ajouté Linda Marquis.

Les semaines des dernières fois

Dernière rencontre sur la route, dernier match à domicile, dernière présence au Championnat provincial. Les prochaines semaines seront extrêmement spéciales pour l’entraîneure-chef qui verra une page importante de sa vie se tourner le 15 mars prochain alors qu’elle sera officiellement en poste pour la dernière fois de sa carrière dans le cadre du Championnat universitaire canadien SIC.

«Disons qu’aujourd’hui j’essayais de ne pas trop y penser, surtout durant le match. Le fait de revoir les anciennes, ce qui a été dit, c’était déjà beaucoup. Le 15 mars prochain, je ne sais vraiment pas comment je vais réagir» admet Linda Marquis qui retourne à la maison avec une toile de l’artiste-peintre Michel Bell à son effigie.

Un tableau bien garni

Voici quelques faits marquants de la carrière de l’entraîneure-chef Linda Marquis

– Plus de 500 victoires en carrière comme entraîneure-chef.
– Élue à deux reprises entraîneure-chef de l’année de Sport interuniversitaire canadien
– Élue à sept reprises entraîneure-chef de l’année au Québec
– 16 participations au Championnat canadien
– Récipiendaire de la médaille du Jubilé en la Reine

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *