Sports
15:58 25 janvier 2015 | mise à jour le: 25 janvier 2015 à 15:58 temps de lecture: 5 minutes

Douloureux balayage face aux Carabins

VOLEYBALL. Les parties des équipes féminine et masculine de volleyball Rouge et Or avaient de grandes implications au classement du RSEQ. Malheureusement, les Carabins avaient d’autres plans, et ont balayé les deux duels en trois manches samedi soir au PEPS.

Au lieu de se retrouver en tête du RSEQ, l’équipe féminine (11-4) s’est fait corriger par ses rivaux montréalais (12-3) qui ont gravi le premier rang. De leur côté, les hommes (10-5) avaient l’occasion de s’assurer d’un dixième championnat de saison régulière consécutif et du même coup de se qualifier automatiquement pour la finale provinciale, mais ils devront patienter après ce revers de 25-22, 25-23 et 26-24 aux mains des Bleus (8-6).

Après la rencontre, le pilote lavallois Pascal Clément ne s’est pas défilé : «On vit un moment difficile. Les performances sont plus que décevantes au cours des trois derniers matchs. On se complique beaucoup la vie. C’est un jeu de momentum, et si on n’est pas capable d’en avoir un minimum quand on joue à la maison, je ne sais pas quoi leur dire.»

Les Carabins sont sortis fort dans ce match, prenant rapidement une avance de 7-3. Quelques spectaculaires attaques de Vicente Ignacio Parraguirre Villalobos plus tard, c’était 8-8. Par contre, Montréal a réussi à limiter ses erreurs et concrétiser son avance de 16-13 au temps mort technique en gain de 25-22.

La seconde manche s’est une fois de plus amorcée à l’avantage des visiteurs. Le Rouge et Or s’est accroché tout le long, mais outre une mince avance à 12-11, il n’a jamais été en mesure d’imposer son rythme. Les Carabins ont gardé Laval à distance au bon moment, ayant le dernier mot 25-23.

On a senti à un moment au troisième set que le vent allait peut-être tourner. Le Rouge et Or menait 16-12 au temps mort technique, sa plus importante avance de la soirée. Les Rouges ont toutefois bousillé une chance de prolonger le suspense, échappant un point de manche à 24-23. Opportuniste, Montréal a sauté sur l’occasion pour compléter le balayage.

La veille, le Rouge et Or avait dû trimer dur à Sherbrooke pour venir à bout du Vert & Or. Tirant de l’arrière deux manches à zéro, Laval a amorcé une remontée pour l’emporter à l’arraché 22-25, 22-25, 25-22, 25-18, 25-13.

Les hommes de Pascal Clément retrouveront leurs partisans dès vendredi prochain le 30 janvier, lors de la visite au PEPS de ce même Vert & Or de Sherbrooke. Les billets sont disponibles à la billetterie du Rouge et Or au 418 656-PEPS.

Les filles jamais dans le coup

Au lendemain d’une grosse victoire à Sherbrooke, l’équipe féminine de volleyball Rouge et Or a raté la chance de s’emparer du premier rang du RSEQ, alors que les Carabins les ont bousculés 3-0 vendredi soir au PEPS.

Laval n’a jamais trouvé de solutions face aux attaques des Carabins, qui ont été en contrôle pratiquement tout au long du duel remporté 32-30, 25-18 et 25-17.

«Aujourd’hui, les filles n’avaient pas d’énergie. Je ne sais pas si elles respectent trop les Carabins, mais on dirait qu’elles n’avaient pas envie de leur faire mal», disait après la rencontre l’entraîneur-chef Olivier Caron. «On a joué beaucoup par vagues et souvent, les filles avaient peur de faire des erreurs au lieu d’avoir envie de créer quelque chose. C’est les hauts et les bas de l’équipe depuis le début de l’année», a-t-il ajouté.

Les deux formations se sont livrées tout de même un duel serré au premier set. Malheureusement, la défensive du Rouge et Or a beaucoup mieux fait que l’attaque, qui multipliait les erreurs. Après avoir sauvé un point de manche à 24-23, Laval a eu deux chances d’achever les Carabins, sans succès. Malgré la résilience des Rouges, Montréal a réussi à sa sixième reprise, gagnant 32-30.

Les Carabins ont semblé bâtir leur confiance à la suite de cette victoire, tandis que celle des Lavalloises s’effritait. En retard 16-9 au temps mort technique, le Rouge et Or n’a jamais été en mesure d’aligner une longue séquence de points. Montréal a continué de percer relativement facilement le contre de la troupe d’Olivier Caron, et l’a emporté 25-18.

Le troisième set s’est déroulé à l’image du match, parsemé de hauts et de bas pour l’équipe locale. Après un départ de 1-5, une séquence heureuse marquée par de belles actions au bloc et en attaque d’Alex Béraud a ramené le Rouge et Or en avant 7-5. Malheureusement, le momentum a immédiatement changé de côté. Les Bleus ont pris la pause technique en tête 16-10, et n’ont plus jamais regardé derrière.

Le Vert & Or sera d’ailleurs le prochain adversaire du Rouge et Or. La troupe d’Olivier Caron les attend au PEPS vendredi prochain le 30 janvier. La billetterie du Rouge et Or va déjà des billets pour cet affrontement, au 418 656-PEPS.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *