Sports
15:23 10 janvier 2015 | mise à jour le: 10 janvier 2015 à 15:23 Temps de lecture: 3 minutes

La région de Québec fait bonne figure à la Coupe du monde de ski acrobatique

BOSSES. Avec une 6e position, Philippe Marquis est l’athlète de Québec qui a vu le podium de plus près à l’épreuve des bosses de la Coupe du monde de ski acrobatique, qui se déroule actuellement à Deer Valley. Chez les femmes, Audrey Robichaud s’en tire aussi en bonne posture avec un 7e rang.

Le skieur de Québec a ainsi réussi à accéder à la super finale, mais il a vu les grands honneurs lui échapper lorsqu’il a perdu le contrôle durant sa dernière descente. Il a terminé la compétition à plus de dix points derrière le meneur de Deux-Montagnes, Mikael Kingsbury.

Il s’agit d’une 23e victoire pour ce dernier, qui détient actuellement le maillot jaune du meneur du circuit. Avec une marque de 90,25, il devient le premier athlète à percer la barre des 90 points cette saison.

«Je me sentais vraiment bien aujourd’hui. […] Les notes des autres compétiteurs étaient fortes et cela m’a poussé à être plus vigilant lors de ma descente. Je savais que je me devais d’être rapide. Je pense que je viens d’exécuter l’une de mes meilleures performances en carrière», a indiqué Kingsbury à la suite de l’épreuve.

De la région, mentionnons également la performance de Simon Pouliot-Cavanagh (L’Ancienne-Lorette) et de Kerrian Chunlaud (Sainte-Foy), qui ont terminé respectivement au 11e et 27e rang.

Chez les dames

Avec la marque de 76,06, la Bélaroise Audrey Robichaud a quant à elle arraché la 7e position chez les dames. Devant elle, on retrouve les trois sœurs Dufour-Lapointe – Justine, Chloé et Maxime, qui ont conclu l’épreuve respectivement au 2e, 3e et 5e rang.

«Je suis très fière de la façon dont j’ai skié aujourd’hui, et j’ai l’impression de m’améliorer, a mentionné Justine Dufour-Lapointe. J’ai commis une petite erreur lors de mon 360. Je n’allais pas assez vite et je crois que cela m’a coûté la victoire», laquelle est allée à l’Américaine KC Oakley.

De son côté, Chloé Dufour-Lapointe s’est dit satisfaite de sa troisième place. Celle qui porte dorénavant le dossard jaune en qualité de meneuse du circuit féminin voit dans ce nouveau titre un atout positif pour la suite des choses: «Ça ne change pas mes objectifs pour l’année, mais ça joue assurément sur ma confiance à ce stade-ci de la saison.» (V.A.)

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *