Sports
20:39 27 mars 2014 | mise à jour le: 27 mars 2014 à 20:39 temps de lecture: 3 minutes

La 13e Coupe du monde en nage synchronisée au PEPS

Pour la première fois, le PEPS présentera la Coupe du monde de nage synchronisée de la FINA (Fédération internationale de Natation), du 2 au 5 octobre prochain.

La 13e édition de la compétition, organisée par Synchro Canada et produite par Gestev, réunira près de 250 athlètes de plus de 20 pays au nouveau centre aquatique du PEPS. «C’est déjà une médaille d’or en soi que d’avoir réussi à amener l’événement ici. On ajoute une corde de plus à notre arc», a commenté Chantal Lachance de Gestev, promoteur de l’événement, organisant déjà des événements de patinage extrême, de snowboard et de vélo de montagne.

«Il y aura des épreuves en duos, en équipes et en combinés, en plus des sauts acrobatique, une nouvelle catégorie. Je suis convaincu que les participants seront gonflés à bloc, en particulier devant leurs partisans. Québec consolide son statut de ville sportive internationale», a renchéri Mario Welsh, président de Synchro Canada, organisateur de l’événement sportif.

«Réputation payante»

Le conseiller municipal responsable des sports et loisirs à la Ville de Québec, Sylvain Légaré, souligne pour sa part que la Coupe du monde en nage synchronisée «est exactement le genre d’événement qu’on veut avoir». «Après avoir organisé une première série d’événements importants comme le Triathlon et le Pentathlon, la réputation de la ville commence à payer pour le style de développement qu’on veut faire», a-t-il expliqué.

De son côté, le recteur de l’Université Laval, Denis Brière, a avoué ressentir une grande fierté à tenir l’événement dans les murs du Peps. «Ça donnera un rayonnement au Rouge & Or, mais ça va promouvoir aussi les saines habitudes de vie», a-t-il indiqué.

Les olympiennes des JO de Londres Marie-Pier Boudreau Gagnon, Valérie Welsh et Élise Marcotte ont été choisies comme ambassadrices de la Coupe du monde en nage synchronisée. «J’ai très hâte de voir les routines. Cette compétition représente une étape importante en vue des Jeux panaméricains de Toronto, en 2015. (…) On aimerait créer une nouvelle génération d’athlètes en vue des prochaines éditions des Jeux olympiques», a souligné Marie-Pier Boudreau Gagnon.

Le budget de cette 13e Coupe du monde en nage synchronisée avoisine 2 M$. La compétition bénéficiera de plus de 50 heures de télédiffusion. «On n’a pas encore signé, mais on devrait avoir TVA Sports au Québec et Sportsnet au Canada. Ce sera aussi diffusé dans le reste du monde», soutient Mme Lachance.

Groupe Québec Hebdo.

Quelques pays représentés à la Coupe

– Russie

– Chine

– Espagne

– Canada

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *