Sports
13:40 28 juillet 2013 | mise à jour le: 28 juillet 2013 à 13:40 temps de lecture: 4 minutes

Alexandre Lavigne : courir après le succès

À la mi-août, Alexandre Lavigne partira à l’Université du Kansas afin d’y pratiquer l’athlétisme et d’y étudier le génie biomédical. Le jeune athlète du secteur Les Sources à Sainte-Foy l’admet, s’il s’est rendu aussi loin, c’est en partie grâce aux gens qui l’entourent et qui l’inspirent.

Les membres de la famille de l’athlète de 20 ans ont toujours été aux premières loges de ses réalisations. «Je suis content de voir comment ils réagissent, ils sont heureux que je puisse vivre ces expériences-là. Ils m’ont toujours supporté et ils m’ont aidé à réaliser mes projets», explique-t-il.

Ses anciens coéquipiers du Club d’athlétisme du Rouge et Or ont également été un très bon soutien pour le jeune homme. «Mes coéquipiers m’encouragent. Le fait de s’entrainer ensemble fait qu’on veut s’améliorer et devenir meilleurs». Aux dires d’Alexandre, son entraineur, Félix-Antoine Lapointe, a aussi était très encourageant. Ce sera donc difficile de le laisser derrière lui et de partir au Kansas. «Ça me fait de la peine. Grâce à lui, j’ai pu réaliser plusieurs rêves que j’avais. Mais, c’est une nouvelle opportunité que je suis content de pouvoir saisir. Il aurait aimé que je reste à Québec, mais il est content que je puisse aller aux États-Unis», mentionne Alexandre.

Il reste tout de même positif et il a bien hâte de courir avec son prochain entraineur, Michael Whittlesey, et ses autres coéquipiers. «Dans les prochaines années, ce seront les coureurs du Kansas et les autres coureurs de la NCAA [National Collegiate Athletic Association] qui vont m’inspirer à devenir aussi rapides qu’eux!», conclut-il.

Un avenir prometteur

L’été dernier, Alexandre a participé aux Championnats du monde juniors d’athlétisme de Barcelone. Il a alors participé au 10 000 mètres où il s’est classé au 29e rang de cette course au niveau relevé. C’est lors de sa performance à Barcelone que le jeune athlète s’est fait remarquer par les recruteurs de trois universités américaines : l’Université du Kansas, l’Université de Louisville et l’Université d’État de l’Iowa. Les recruteurs lui ont alors offert une place dans leur équipe d’athlétisme. Le coureur fut très surpris de ces demandes, «Au début, je m’attendais à aller à l’Université Laval, comme tout le monde», explique Alexandre.

Après avoir visité les trois universités, son choix s’est arrêté sur l’Université du Kansas, où il fera partie de l’équipe des Jayhawks en plus d’y étudier le génie biomédical. Récipiendaire d’une bourse athlétique et d’une bourse académique, Alexandre est confiant. «Je vais devoir être discipliné et bien gérer mon temps. Il y en a que ça pourrait stresser, mais moi, ça va me donner de la motivation» explique l’athlète.

Après s’être accordé une pause estivale, Alexandre reprendra les entrainements de cross-country dès son arrivée à l’Université du Kansas. Son prochain objectif? Se qualifier pour les championnats nationaux de la NCAA en Indiana en novembre 2013. Le jeune athlète sera sûrement très occupé cette année. En effet, comme son université fait partie d’un circuit, il aura une compétition toutes les deux ou trois semaines. «Ce qui est le fun, c’est que le Kansas est situé au milieu des États-Unis. Comme il a un bel emplacement géographique, c’est plus facile de participer aux grosses compétitions où je vais pouvoir m’améliorer», mentionne Alexandre.

Membre du groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *