Sports
20:55 12 juillet 2011 | mise à jour le: 2 novembre 2021 à 15:34 Temps de lecture: 2 minutes

La Coupe Vanier au camp de football des Loisirs du Jardin

Comme cadeau de fin de camp 2011, les 98 jeunes âgés entre 8 et 13 ans inscrits à l’École de football des Loisirs du Jardin, qui a pris l’affiche du 27 juin au 8 juillet derniers au terrain du pavillon Les Sentiers, ont pu admirer autant de temps qu’ils le désiraient la Coupe Vanier, l’emblème du football universitaire canadien.

C’est grâce à un ex-joueur de ligne offensive du Laser de l’école Saint-Pierre et des Sentiers, Kevin Fiset, que les jeunes joueurs de football inscrits à cette école ont pu admirer ce trophée. Ce dernier a en effet terminé sa carrière universitaire en novembre dernier par la conquête d’une troisième Coupe Vanier. Parents et jeunes joueurs ne se sont pas faits prier pour se faire prendre en phot avec le trophée.»

«Notre camp connaît d’année en année le succès escompté, a indiqué le grand responsable du camp avec Jean-Philippe Boisclair et entraîneur -chef du Laser cadet, Jean-François Côté. Nous utilisons la même formule depuis les trois dernières années qui consiste à des camps différents pour les 8-9 ans, les 10-11 ans et les 12-13 ans. Il constitue l’une de nos deux activités de recrutement avec la Ligue de football des Premières-Seigneuries. Pour le camp de cette année, 10 de nos 16 entraîneurs en étaient à une première expérience.»

La dernière journée de l’édition 2011 de l’école de football des Loisirs du Jardin était en quelque sorte une journée récompense pour les jeunes joueurs. On avait même invité la parenté et les amis pour constater le calibre des divers groupes.

En avant-midi, on a invité les jeunes à participer à des concours d’habileté où on testait où Ils étaient rendus dans leur développement. Au programme, des courses, des lancers et des bottés. En après-midi, des matchs simulés dans les divers groupes.

«On se rend compte que le calibre est de plus en plus élevé chez les participants. Nous nous apercevons que nos enseignements commencer à rapporter les dividendes escomptées. Il est évident que nous serons de retour en 2012», de conclure Jean-François Côté.

Charlesbourg Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *