Sports
16:00 25 avril 2018 | mise à jour le: 25 avril 2018 à 16:00 temps de lecture: 3 minutes

L’activité physique en mode virtuel

Un jeune entrepreneur de Charlesbourg risque de changer les méthodes d’entraînement avec la création d’une nouvelle application mobile.    

Kevin a des projets plein la tête et a la certitude qu’il deviendra un entrepreneur en série

Photo TC Media – Jean-Philippe Dionne

Kevin R. Gaudreault, 25 ans, a eu l’idée de démarrer son entreprise «Bee Fit Solutions d’entraînement» pour aider les clients à avoir un service professionnel de mise en forme, en ligne, sans débourser le coût parfois élevé des centres de conditionnement. Il crée alors son modèle d’affaires afin de baisser les prix sans diminuer la qualité du service rendu.

La clé pour Kevin est d’éliminer l’évaluation physique faite en personne par un entraîneur en élaborant un questionnaire en ligne, facile à remplir par les utilisateurs. Les coachs sont remplacés par des vidéos explicatives tournées dans un gym où chaque mouvement d’exercice à effectuer est expliqué en détails. L’application compte trois entraîneurs qui sont disponibles sur les réseaux sociaux 24h/24, 7 jours par semaine, et où les clients peuvent poser leurs questions au besoin.

Grâce à un système d’alerte, la personne responsable associée au compte de l’utilisateur peut répondre à l’interrogation. Le jeune homme s’est entouré d’une équipe de professionnels en kinésiologie, naturopathie et en intervention sportive pour que le client soit assuré d’une compétence et d’une qualité «au bout de l’application», dit-il.

Kevin R. Gaudreault, 25 ans, a eu l’idée de démarrer son entreprise «Bee Fit Solutions d’entraînement» pour aider les clients à avoir un service professionnel

Photo TC Media – Jean-Philippe Dionne

«Je voulais éviter de diffuser des vidéos gratuites que tout le monde peut trouver sur le web. J’ai fait une plate-forme où je guide le client de la meilleure façon possible», soutient le jeune entrepreneur.

Ce n’est qu’un début

Son application est son premier projet et certainement pas son dernier. L’entrepreneur assure qu’il démarrera plus d’une entreprise dans l’avenir. «Mon but est de bien mener à terme mes compagnies pour ensuite les vendre». «Bee Fit Solutions d’entraînement» compte 150 abonnés depuis sa mise en ligne il y a sept mois, simplement par le bouche-à-oreille, et  sans avoir investi dans une campagne publicitaire.

Bien que son application soit dans le monde virtuel, il comprend encore l’importance d’avoir des contacts humains. C’est pourquoi il fera sortir les gens à l’extérieur cet été dans le cadre de sessions d’entraînement qui se tiendront à Charlesbourg.    

«J’ai fait une plate-forme où je guide le client de la meilleure façon possible»

Photo TC Media – Jean-Philippe Dionne

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *