Sports
19:23 20 février 2009 | mise à jour le: 20 février 2009 à 19:23 temps de lecture: 3 minutes

Isabelle Rouleau s’apprête à affronter le désert du Maroc

Parce qu’elle aime l’aventure et relever de nouveaux défis, l’optométriste chez Iris Charlesbourg, Isabelle Rouleau, s’apprête à prendre part avec sa coéquipière Véronique Néron, elle aussi une optométriste d’Iris mais à Roberval au Lac-Saint-Jean, à la 19e édition du Rallye Aïcha des Gazelles qui se déroulera du 14 au 28 mars prochain dans le désert marocain.

«Cela fait plusieurs années que je m’intéressais au rallye mais j’attendais de trouver la bonne coéquipière pour m’y inscrire, indique dans un premier temps Isabelle Rouleau. Une de mes clientes, Catherine Gingras, m’a vraiment donné le goût d’y participer puisqu’elle a relevé le défi en 2008. J’en ai finalement discuté avec Véronique Néron lors d’un week-end de formation Iris, elle qui ne connaissait rien du rallye. Elle m’a répondu qu’elle se renseignerait et qu’elle me donnerait des nouvelles.»

Quelques jours plus tard, l’optométriste de Charlesbourg recevait un appel de sa coéquipière qui l’informait qu’elle avait inscrit leur équipe au rallye 2009. Dès lors, les démarches ont été entreprises pour trouver des commanditaires et se préparer adéquatement à relever ce grand défi.
«Nous avons débuté notre préparation par une activité dans le secteur Duchesnay où nous avons appris à nous débrouiller avec la boussole. Par la suite, on a pratiqué régulièrement avec un 4 X 4 sur le terrain des tours appartenant à Hydro Québec à Boischatel. J’agis comme conductrice tandis que Véronique est la navigatrice attitrée de l’équipe. J’ai tendance à rouler un peu trop rapidement, ce que je devrai corriger au Maroc», précise Mme Rouleau.

Car lors du Rallye Aïcha des gazelles et même si le temps est important et omniprésent pour chacune des équipes, les meilleures duos doivent rejoindre les balises avec le moins de kilométrage possible.
«Un des exercices que nous avons réalisé a consisté à se rendre sur le lac Saint-Jean en motoneige avec une carte et une boussole pour y retrouver des balises qui avaient été mises en place par un ami. On ainsi pu avoir une bonne idée de ce qui nous attend dans le désert. Nous avons débuté la recherche de commanditaires au mois de mai 2008 et des cours de navigation, de conduite et de mécanique en août dernier. Pour la première fois de l’histoire de l’événement, on pourra même louer notre 4 X 4 Nissan au Maroc», d’ajouter l’optométriste.

Dans les prochains jours, Isabelle Rouleau coordonnera les détails de dernière minute en prévision de ce périple comme l’achat d’une boussole électronique et d’un compteur kilométrique.
«Nous serons l’une des 13 équipes québécoises à prendre le départ parmi une centaine d’équipes inscrites. Notre objectif principal est de terminer le rallye. Au début de l’aventure, je me disais que l’expérience serait intéressante. Depuis, j’aimerais bien que nous terminions parmi les premières équipes. Nous comptons offrir un don d’environ 4 000 $ à Iris Mundial, un organisme qui s’occupe de missions humanitaires en fournissant des équipements d’optique, des lunettes, etc. partout dans le monde, principalement au Pérou et en Haïti», de conclure Isabelle Rouleau.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *