Sports
12:51 4 novembre 2017 | mise à jour le: 4 novembre 2017 à 12:51 temps de lecture: 3 minutes

Objectifs élevés pour St-Jean et Fiset

PATINAGE DE VITESSE. Les Fidéens Alexandre Saint-Jean et Noémie Fiset anticipent avec impatience la prochaine saison du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse.

Noémie Fiset et Alexandre Saint-Jean tenteront de s’imposer au sein du circuit de la Coupe du monde, cette saison.

Photo TC Media – Simon Cliche

La première tranche aura lieu du 10 au 12 novembre, à Heerenveen, au Pays-Bas. À cette occasion, Saint-Jean tentera, dans les 500m, de faire le saut dans le groupe A.

«Mon premier objectif était de me qualifier pour les épreuves des 500m et 1000m dans les quatre tranches de la Coupe du monde. Dans cet aspect, je peux déjà dire mission accomplie. Puisque les meilleurs (les 20 premiers) se trouvent dans le groupe A, c’est donc beaucoup plus intéressant de s’y retrouver. Après chaque course, les trois premiers du groupe B font le saut dans le A. En revanche, les trois derniers du A sont rétrogradés dans le B.»

Dans les épreuves des 1000m, le jeune homme de 24 ans visent une place dans les 10 premiers.

Horaire allégé

Étudiant en médecine dentaire à l’Université Laval, Saint-Jean a mis l’accent sur ses études, la saison dernière.

«J’avoue que, sur la piste, ma saison a été plus difficile en raison de mon horaire scolaire chargé. Je m’y attendais toutefois un peu puisque mon objectif était de m’avancer le plus possible dans mes cours. Ça n’a pas été facile, mais respecté mon plan de match. Je bénéficierai donc de beaucoup plus de liberté pour mon entraînement, cette saison.»

Saint-Jean piaffe d’impatience à l’idée d’enfiler ses patins au Pays-Bas.

«Il s’agit de mon endroit préféré pour compétitionner. Les gradins sont remplis (plus de 10 000 spectateurs), l’hôtel est confortable et la nourriture est excellente. Nous nous envolerons ensuite pour la Norvège (du 17 au 19 novembre).

«Il est très important de commencer la saison en force. J’arriverai le couteau entre les dents», a-t-il illustré.

Guérison

De son côté, Fiset soigne une subluxation de l’épaule et une blessure à l’ischio-jambier reçues en juin dernier.

«Je guéris lentement, mais je suis contente de pouvoir participer à une tranche de la Coupe du monde (celle de Calgary, du 1er au 3 décembre). L’objectif est d’être à mon plein potentiel pour cette course.

«Ma réhabilitation est sur la bonne voie, mais ça prend du temps. Je travaille fort avec mon médecin et mon physiothérapeute.»

L’athlète de 22 ans espère prendre part aux prochains Jeux d’hiver. Elle ne s’impose quand même pas trop de pression pour autant.

«Je n’ai de pression concernant le classement. Je dois seulement réussir le 16e meilleur chrono de la saison. La seule que j’ai est de patiner le plus vite possible. Il s’agit donc d’une course contre moi-même. C’est dans ces circonstances que je patine le mieux.»
Puisque l’anneau Gaétan-Boucher, en raison des conditions climatiques, ne sera pas disponible avant le mois prochain, Fiset donnera, dans les prochains jours, ses premiers coups de patins de la saison à Calgary.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *