Sports
19:13 1 février 2015 | mise à jour le: 1 février 2015 à 19:13 temps de lecture: 3 minutes

Curling: Christian Crête en action aux Jeux des maîtres

JEUX MONDIAUX D’HIVER DES MAÎTRES. Le Charlesbourgeois Christian Crête a entamé la compétition officielle de curling des Jeux mondiaux des maîtres d’hiver samedi à Québec. En compagnie de Guy Savard de Beauport, de Pierre Lajoie de La Cité-Limoilou et de Gilles Hamel de l’Ontario, Christian Crête tente de remporter le titre du tournoi. Le curling fait partie des disciplines au programme des deuxièmes Jeux mondiaux d’hiver des maîtres.

Christian Crête est le père d’un curleur canadien, Martin Crête. Son fils prendra part en mars aux Championnats canadiens Le Brier à Calgary avec son équipe représentant le Québec, le quatuor Ménard. Ce sport est ainsi une histoire de familles chez les Crête.

Questionné à savoir s’il a reçu des conseils de son garçon à l’aube de l’ouverture des Jeux, M. Crête répond par la négative. «Je connais la game», fait-il valoir tout en ajoutant que la précision sur les lancers peut changer entre 29 et 59 ans.

Sur la glace trois fois par semaine et membre du Comité des glaces et de l’entretien au Club Jacques-Cartier, l’athlète de 59 ans a été par le passé entraîneur notamment d’une formation de catégorie junior ayant participé aux Championnats canadiens à cinq reprises.

Parmi les adversaires des Jeux, trois équipes sont de la Ville de Québec. «Ce sont des adversaires que l’on côtoie souvent. On les connaît, mais ils ont l’avantage de nous connaître aussi», soutient cependant M. Crête.

Un tournoi de curling à six équipes

«Je me suis inscrit aux Jeux des maîtres parce que c’est à Québec. On espérait jouer contre des équipes de l’Europe, des pays scandinaves, mais partout ailleurs, c’est les sélections pour les Championnats du monde. La date ne favorise pas les inscriptions», fait-il valoir. En effet, six formations se sont inscrites au tournoi de curling sur une capacité maximale de 64. Du nombre, trois quatuors sont de la Ville de Québec.

«Les autres endroits savent qu’ils obtiennent les Jeux quatre ans à l’avance. Nous, nous l’avons su il y a un an. Le recrutement a été fait à l’automne, la saison était déjà planifiée pour plusieurs joueurs. Typiquement au curling, ça se fait au printemps», explique le président du club Victoria, Rémy St-Pierre. Toutefois, si les Jeux des maîtres ont de nouveau lieu à Québec d’ici 2020, l’organisation sera prête cette fois-ci pour un recrutement plus tôt afin d’accueillir un maximum de formation.

Jeux mondiaux des maîtres

Près d’une vingtaine de pays sont représentés jusqu’au 8 février à travers près d’une dizaine de disciplines sportives, soit le biathlon, le curling, le hockey, le patinage de vitesse, le ski alpin, le ski de fond, le triathlon et la raquette.

Les résultats

Au moment d’écrire ces lignes, le quatuor Hamel détient deux victoires et une défaite. «Ça va bien. On a encore de bonnes chances d’accéder à la ronde des médailles», analyse Christian Crête.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *