Sports
18:42 25 mars 2015 | mise à jour le: 25 mars 2015 à 18:42 Temps de lecture: 3 minutes

Rudy Duquet de retour d’un entraînement intensif au Japon

ARTS MARTIAUX. Rudy Duquet revient de son séjour au Japon avec tout un bagage dont faire profiter les élèves qui fréquentent son école Karaté Charlesbourg. Pour le ceinture noire 5e dan en Yoseikan Karate-Do, il s’agissait d’une deuxième expérience de la sorte en terre nippone, où il s’est soumis à un entraînement intensif auprès de maîtres réputés en karaté, en kobudo (maniement des armes) et en iaido (sabre japonais).

«Les quatre premières semaines, ça n’a pas arrêté une seconde», rapporte celui qui a pu parfois enchaîner jusqu’à trois entraînements par jour, et jusqu’à sept jours par semaine. Exigeant, certes, «mais constructif et plaisant», retient surtout Rudy Duquet. Et impressionnant, aussi, de se retrouver en présence de grands maîtres d’arts martiaux.

Il parlera notamment de Kiyohide Shinjo, 9e dan et président de Uechi-Ryu Kenyukai. «Il l’appelle Superman là-bas. Il est plus grand et plus gros que tout le monde. Il casse des bâtons de baseball avec ses avant-bras. C’est vrai!», rapporte le trentenaire admiratif, dont le corps garde encore le souvenir de cette force peu commune.

À côtoyer des maîtres d’un âge avancé qui lui ont fait visiter le plancher à multiples reprises, Rudy Duquet est revenu avec la conviction que le karaté, «c’est le travail d’une vie, ça n’a pas de fin. Ça démontre que c’est un sport où il y a des buts à atteindre et que tu ne peux pas te tanner parce qu’il y a toujours de nouvelles choses à apprendre.»

Aussi sait-il déjà qu’il retournera au Japon dès que possible, pour mettre de nouveau à l’épreuve force, endurance, rapidité et efficacité. «C’est pour mon perfectionnement personnel, mais c’est aussi pour en faire bénéficier les gens de l’école», signale le propriétaire de Karaté Charlesbourg.

Une école en santé

À son retour, d’ailleurs, il a eu la belle surprise de constater que le nombre de membres avait grimpé à 140. «L’école va super bien», se réjouit-il un peu plus d’un an après l’ouverture du dojo sur la 1re Avenue. Une personnalité internationale bien connue dans le milieu, Jesse Enkamp, viendra notamment donner un séminaire en mai qui affiche déjà complet. Rudy Duquet prévoit également d’autres événements à l’été, dont un séminaire dans la forêt.

Pour plus d’info: karatecharlesbourg.com.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *