Sports
16:07 7 juillet 2015 | mise à jour le: 7 juillet 2015 à 16:07 temps de lecture: 4 minutes

Le Kodiak fait bonne figure au Défi international Trait-Carré de Charlesbourg

SOCCER. La première fin de semaine de compétition du Défi international Trait-Carré de Charlesbourg s’est très bien déroulée pour les équipes de l’arrondissement. Le Kodiak de Charlesbourg a récolté un total de cinq médailles.

Le Kodiak a fait bonne figure au tournoi dont il était l’équipe hôtesse. En effet, cinq équipes sont montées sur le podium.

«Chaque année, les équipes de Charlesbourg remportent un nombre assez remarquable de médailles au Défi du Trait-Carré. Ce sont des équipes qui vont très bien en tournoi. Le bilan final de la fin de semaine est donc représentatif», lance le président du tournoi, Luc Blouin. 

L’équipe U9 division A a mis la main sur la médaille de bronze en remportant son match contre l’Olympique CRSA dimanche. L’équipe U12 division AA a elle aussi été décorée de la médaille de bronze. Une troisième équipe de Charlesbourg a monté sur la troisième marche du podium, il s’agit de l’équipe U13 division A. Quant à l’équipe U14 division AA est repartie du tournoi avec une médaille d’argent au cou. Finalement, le Kodiak U13 a terminé au premier rang du classement dans la division AA.

Une nouvelle formule

Ce qui a retenu l’attention des amateurs de soccer, c’est certainement la nouvelle formule qu’a adoptée l’équipe organisatrice du Défi international Trait-Carré de Charlesbourg. Contrairement à l’an dernier, le tournoi se déroule sur deux fins de semaine, une formule qui plait beaucoup selon le président du tournoi.

«Nous avions hâte de passer la première fin de semaine pour voir si notre pari était bon. Heureusement, tout s’est très bien déroulé, les gens ont apprécié la nouvelle formule. Ce qui revenait souvent c’était que la logistique était plus facile. Il y a moins d’équipes qui jouent en même temps, moins de terrains donc moins déplacement pour les gens», explique-t-il.

Le tournoi qui accueille de plus en plus d’équipes chaque année devait prendre une décision importante cette année. Pour une septième année consécutive, le nombre d’inscriptions avait encore augmenté.

«Il était devenu difficile de coordonner le tout. Nous voulions que la compétition se déroule plus dans l’arrondissement de Charlesbourg donc nous avons décidé d’étendre la compétition sur deux fins de semaine», soutient Luc Blouin.

«Nous sommes victimes de notre succès», ajoute-t-il en riant. En effet, avec près de 5000 athlètes attendus, le tournoi figure parmi les tournois les plus importants en province.

À preuve, les équipes inscrites au tournoi proviennent d’aussi loin que de l’Ontario. Cette année, des équipes d’Ottawa et de Cornwall tentaient de remporter les honneurs au Défi international Trait-Carré de Charlesbourg.

«C’est vraiment un incontournable pour les équipes de soccer du Québec. Les équipes reviennent année après année et chaque année, des nouvelles s’ajoutent», lance-t-il.

Un calibre relevé

Il n’y a pas que le nombre d’équipes participantes qui augmentent d’année en année. Le calibre a également fait un bond considérable depuis quelques années.

«Ce que l’on remarque, c’est que le calibre est très fort au tournoi. Les matchs sont enlevants. Il y a même des équipes de Montréal qui viennent au tournoi pour tester leur calibre. Certaines évaluent leur saison à partir des résultats obtenus au tournoi», dit-il.

La raison: la popularité du sport permet de meilleures infrastructures et programmes encadrant la pratique. «Le soccer est devenu un des sports les plus pratiqués au Québec. Maintenant, il y a beaucoup de joueurs dans les équipes civiles qui font également partie d’une équipe scolaire. Celles-ci sont souvent plus encadrées, ce qui permet aux jeunes de se développer davantage», conclut-il.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *