Sports
13:08 24 novembre 2015 | mise à jour le: 24 novembre 2015 à 13:08 temps de lecture: 3 minutes

Ariane Lalancette: une espoir du triathlon

ENTREVUE. Deux ans après son baptême du triathlon, Ariane Lalancette place ses pions pour une participation aux Jeux du Canada en 2017. L’athlète de Charlesbourg a connu une saison au-delà de ses attentes parmi le U15, au point de voir ses efforts récompensés lors du dernier gala de Triathlon Québec, à l’occasion duquel elle a reçu un méritas pour son troisième rang au classement général de la Coupe du Québec.

Charlesbourg Express: Êtes-vous satisfaite de votre saison?

Ariane Lalancette: Oui, très satisfaite. Au début de la saison, j’étais blessée, alors je croyais que cette [année] allait être pour prendre de l’expérience, mais j’ai eu des performances excellentes et j’en suis très fière. Ensuite, le niveau de compétition est beaucoup plus élevé, donc une raison d’être encore plus heureuse de mes performances!

CE: Vous avez enfilé quelques podiums cette année, décrochant notamment le titre de championne aux triathlons de Duchesnay, de Saguenay, de Québec et de Victoriaville. Parmi tous vos bons résultats, lequel représente votre plus grande réalisation?

AL: J’ai terminé quatrième au Championnat canadien à Magog et, dans la même compétition, deuxième en Coupe du Québec. J’étais extrêmement nerveuse parce que c’était un Championnat canadien et qu’il y avait des filles d’absolument partout. Donc je suis vraiment contente de la performance que j’ai faite!

CE: Vous êtes la seule triathlonienne de Québec à avoir été sélectionnée pour la première phase du projet Winnipeg 2017, qui vise à aligner la meilleure équipe possible en prévision des Jeux du Canada. Comment ça se passe jusqu’à présent?

AL: Le projet Winnipeg, c’est des camps d’entraînement à l’Institut national du sport à Montréal qui ont lieu une fois par mois jusqu’en 2017. C’est une façon de s’améliorer et de rencontrer des gens qui pratiquent et qui aiment le même sport que nous. C’est une expérience merveilleuse.

CE: En mars 2016, vous participerez au Clermont Challenge, votre premier triathlon aux États-Unis; quels sont vos objectifs?

AL: Un top 10 serait l’idéal.

En rafale

Qu’est-ce que vous aimez dans le triathlon?

«Repousser nos limites! Continuer même si c’est difficile!»

À quoi ressemblent vos entraînements?

«Je nage quatre fois par semaine (6h30), je fais du vélo deux fois par semaine (pour la saison automne/hiver, je fais du vélo intérieur) et deux fois de la course à pied (à l’extérieur jusqu’à tant qu’il neige).»

Distances de compétition pour le U15 (nage-vélo-course)

500m-10km-4km, ou 375m-10km-2,5km

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *