Sports
14:33 18 juillet 2014 | mise à jour le: 18 juillet 2014 à 14:33 Temps de lecture: 3 minutes

Étudier pour pouvoir boxer

BOXE. Le club de boxe La Capitale, initialement connu sous le nom Les Cogneurs avant son déménagement de Charlesbourg à Limoilou, mettra en place dès septembre prochain une aide aux devoirs à même la salle d’entraînement. Le club espère ainsi inciter les jeunes boxeurs à mieux travailler.

Ce projet inédit dans la région de Québec, nommé Champion de vie, est une idée de Samuel Décarie-Drolet, associé du club de boxe La Capitale et professeur d’éducation physique au Mont-Saint-Sacrement. Il s’adresse aux jeunes en difficulté. Ces derniers seront épaulés par un tuteur afin de les encourager à étudier pour ensuite s’entraîner et monter sur le ring.

«Si les jeunes ne performent pas à l’école avec l’aide des trois tuteurs, on ne les gardera pas», explique d’emblée le président du club, Rémi Bizier. L’objectif est de se servir du sport pour inciter les jeunes à s’améliorer scolairement, comme un programme sport-études sans pour autant en porter le nom. En contrepartie des efforts scolaires, le club s’engage à offrir à un coût dérisoire les entraînements.

Il s’agit d’inculquer «une discipline et développer l’assiduité. Il n’y aura pas de tir au flanc, l’encadrement sera très strict», prévient-il.

Et quoi de plus motivant pour ces jeunes que d’étudier dans une salle, spécialement équipée de huit cubicubes et un bureau de professeur, attenante au gymnase.

Installé au quatrième étage du centre Horizon de Limoilou, le club de boxe souhaite venir en aide aux élèves du primaire à la fin du secondaire et développer «l’esprit de famille», confie Rémi Bizier, fondateur du club.

Grâce à ses nouveaux locaux de 8 500 pieds carrés, le club mettra en place six galas de boxe par an. «Dans notre ancien local, c’était inimaginable. Ici, c’est le paradis terrestre», dit-il avec un large sourire.

Et le club est prometteur. Xavier Gagnon est champion provincial et 2e au Canada dans la catégorie 132 livres. Clovis Drolet est champion canadien, 165 livres. Le champion provincial, 165 livres, Vincent Thibault s’entraîne au club. Sans oublier Félix Talbot, champion aux jeux du Québec, 140 livres ou encore Marie-jeanne Parent, championne provinciale junior.

Quant à Nathan Moreau, William Baillargeon et Justin Racine, ces trois jeunes boxeurs sont les étoiles montantes du club.

Les Champions de vie entreront officiellement en classe en septembre. Grâce au soutien financier de l’avocate Caroline Rhéaume et du conseiller financier Réginald Barbe, le projet peut vivre un an. La suite reste à définir.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *