Sports
15:00 19 novembre 2013 | mise à jour le: 19 novembre 2013 à 15:00 Temps de lecture: 2 minutes

Nouvelle concentration en gymnastique à la Polyvalente de Charlesbourg

Dès l’automne 2014, en partenariat avec le Club de gymnastique de Québec, la Polyvalente de Charlesbourg offrira une concentration en gymnastique pour les filles et garçons de première secondaire qui auront accès aux installations adjacentes de l’Arpidrome.

Si ce projet est une initiative de la Polyvalente de Charlesbourg, la nouvelle directrice du Club de gymnastique de Québec, Shirley-Ann Sheridan, n’a pas tardé à reconnaître qu’il répondait à un besoin de la clientèle. Pour les jeunes athlètes qui ne se qualifiaient pas pour le programme de haut niveau que propose la formule sport-étude, il n’existait pas d’alternatives pour continuer à pratiquer le sport de façon assidue. C’était particulièrement pénalisant pour les élèves du primaire inscrits en gymnastique à l’école des Berges, à Saint-Roch, qui ne pouvaient poursuivre au secondaire au même rythme.

Cette nouvelle concentration sportive s’adressera donc aux gymnastes de niveau compétitif provincial 1, 2 et 3, de même qu’à ceux du circuit régional (CR3). L’horaire prévoira 12 h d’entraînement hebdomadaire, à raison de 3 h par après-midi. La plage horaire du mercredi sera réservée pour sa part à des périodes de devoir ou à des conférences spéciales.

Il va s’en dire que l’excellence du dossier scolaire jouera dans la balance pour la sélection des candidats. Pour l’heure, les infrastructures actuelles du gymnase de l’Arpidrome permettent un maximum de 20 élèves, précise Mme Sheridan. Elle rappelle au passage que la nouvelle palestre promise par la Ville de Québec devrait être livrée en 2015 pour accommoder les quelque 3000 gymnastes de la région, avec comme conséquence la possibilité, éventuellement, d’étendre la concentration en gymnastique aux élèves de deuxième secondaire en montant si l’expérience est probante.

Le Club de gymnastique de Québec

Le Club de gymnastique de Québec est le résultat de la fusion, récente, des cinq clubs reconnus par la Ville de Québec: l’Académie de gymnastique (Québec), Flexigym (Charlesbourg), Gymactif (Loretteville), Gymn’As (Beauport) et Gymnici (Sainte-Foy). Le nom et le logo de ce nouveau club font présentement l’objet d’un concours.
Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *