Sports
19:55 9 novembre 2013 | mise à jour le: 9 novembre 2013 à 19:55 temps de lecture: 3 minutes

Le Club de tir Les Castors de Charlesbourg, un des plus modernes au Canada

Propriétaire de l’Institut de tir de l’Est du Québec depuis 1999, le Club de tir Les Castors de Charlesbourg fête ses 50 ans de fondation avec dans sa mire l’objectif de demeurer l’une des installations les plus modernes au Canada.

Les nombreuses personnes qui ont participé à la journée portes ouvertes présentée, aujourd’hui, dans ses locaux sis au 29, rue Marie-de-l’Incarnation, à Québec, peuvent aisément le confirmer. Si tout a débuté en 1963 avec une vingtaine de tireurs membres au sous-sol de la résidence du président fondateur Gilles Rondeau, sur la rue Robichaud ,à Charlesbourg, on en retrouve maintenant au-delà de 900 âgés de 12 à 70 ans, dont 150 fréquentent régulièrement ses installations modernes pour se perfectionner en vue de prendre part à des compétitions.

«Depuis 1999, le club dispose à cet endroit de deux salles modernes pour le tir à la carabine .22 et avec armes de poing. Il y a également des installations pour le tir à l’arc, le tir à l’arbalète et le tir à air comprimé. La location des locaux aux corps policiers et aux agences de garde armées fait maintenant partie intégrale de nos activités, tout comme les cours de sécurité dans le maniement des armes à feu», souligne le président Éric Smith.

Un atout pour la compétition

Le Club de tir Les Castors de Charlesbourg est d’ailleurs devenu le choix logique pour plusieurs camps d’entraînement et de nombreuses compétitions sur la scène provinciale. Pouvant compter sur la présence hebdomadaire de son plus beau fleuron, Gale Stewart, membre depuis 1975 et médaillé d’argent au championnat mondial en 1986, le club mise beaucoup sur la relève et le développement des tireurs d’âge junior.

Les nombreux efforts déployés par les bénévoles en partenariat avec la Fédération québécoise de tir ont d’ailleurs porté fruit, cette année, lorsque la tireuse junior Audrey-Anne Déry, 20 ans, de L’Ancienne -Lorette, a remporté la médaille d’or au Championnat canadien de tir à la carabine à air comprimé dans la catégorie senior, pour ensuite être déclarée meilleure athlète québécoise dans cette discipline.

«Plusieurs jeunes rêvent de se rendre jusqu’aux Olympiques dans cette discipline. Nous mettons à leur disposition les équipements les plus sophistiqués comme des cibles électroniques et on les aide aussi financièrement avec un programme de bourses d’études. Le comité «Carabine» du club, sous la responsabilité de Michel Poitras, a réussi un coup de maître cette année, car pour la première fois, le tir fait maintenant partie du programme «sport-études du ministère de l’Éducation», note le président, fier des résultats obtenus par la relève, dont ceux de Danielle-Alexandra Desponts, 18 ans, de Charlesbourg, qui se distingue de plus en plus au niveau provincial.

Charlesbourg Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *