Sports
19:32 12 septembre 2011 | mise à jour le: 12 septembre 2011 à 19:32 Temps de lecture: 3 minutes

Retour à Québec en force pour Maxim Garant Rousseau

Maxim Garant Rousseau est un adepte du longboard. Il a découvert ce type de planche à roulettes, plus longue que le modèle régulier, en 2006. Depuis, il défie la gravité et les autres skaters. Ces dernières années, il est monté sur de nombreux podiums lors de compétitions autant au niveau provincial, national que mondial.

«C’est un ami qui avait une planche comme ça. J’ai été séduit par le roulement et la vitesse», commente le jeune homme originaire de Beauport. Ce dernier a quitté la région il y a près de cinq ans en direction de Montréal et travaille au Service des communications du Cégep Marie-Victorin. Il était de retour dans le secteur le 4 septembre dernier pour participer à la première édition du Birdcage Challenge à Stoneham. La compétition de longboard de descente, organisée par la boutique Le Pédalier à Wendake, a permis à l’amateur de sensations fortes de décrocher la première place chez les pros.

L’année 2011 du skater a été marquée par une troisième place à la Coupe du monde en Italie. Il occupe présentement le 12e rang mondial du International Gravity Sports Association (IGSA) World cup.

Le sport de gravité consiste à descendre le parcours en ligne droite le plus rapidement possible. Le trajet est en pente et les épreuves se déroulent par groupe de quatre riders jusqu’à la finale. Les compétiteurs peuvent atteindre des vitesses impressionnantes allant à plus de 100 km à l’heure. Le skater ayant grandi à deux pas de la chute Montmorency enfile un habit de cuir fait sur mesure lorsqu’il compte atteindre plus de 70 km/h. À cela s’ajoute le casque, les coudes, et quelques fois une prothèse dorsale.

«J’ai payé beaucoup. J’ai disloqué mes épaules. J’ai dû subir une opération. Je suis connu pour mes épaules», avoue celui qui est commandité notamment par Genacol et la boutique Free For All à Québec. Les voyages et les compétitions ont un coût. Pour l’instant, Maxim Garant Rousseau considère la descente de longboard comme une passion. La vitesse est un aspect attirant de ce sport pour lui ainsi que l’esprit de groupe. «C’est une grosse famille, explique celui qui est classé au 12e rang. Le circuit mondial compte 800 athlètes qui compétitionnent à travers le monde dont une centaine d’entre eux participent [régulièrement aux épreuves]».

Le longboard est très populaire dans l’Ouest canadien. Le Canada est le pays à battre», soutient-il. Au Québec, Maxim Garant Rousseau considère que 2011 a été son année. «Ce n’est jamais gagné, prévient-il. J’ai eu la chance de voyager plus que les autres. Ça donne plus d’expérience.» D’ici la fin du mois d’octobre, deux compétitions tiennent davantage à cœur l’homme de 22 ans. Il s’agit de The Balance Mile à Sutton et de l’étape du Championnat nord-américain.

Pour plus d’infos sur les compétitions et suivre le parcours de Maxim Garant Rousseau: le blogue de Maxim 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *