Sports
17:46 12 juin 2007 | mise à jour le: 12 juin 2007 à 17:46 temps de lecture: 2 minutes

Maxime Bujold champion du monde de taekwondo ITF

Le spécialiste de taekwondo, Maxime Bujold, originaire de Beauport, a offert tout un cadeau à ses nombreux supporteurs réunis au PEPS de l’Université Laval en remportant la médaille de bronze en formes individuelles avant d’être couronné grand vainqueur de l’épreuve de combat libre chez les moins de 54 kilos au Championnat du monde de taekwondo ITF présenté pour la première fois à Québec.

Motivé par la foule enthousiaste, Bujold a défait successivement les représentants de la Nouvelle-Zélande, de la Pologne et de la Finlande pour se tailler une place en finale face à son adversaire brésilien Luis Quintas.

Au terme du combat, l’athlète de 22 ans a indiqué qu’il avait suivi à la lettre le plan match élaboré par son frère et entraîneur en utilisant une stratégie de défensive de manière à couper l’herbe sous le pied de ses adversaires et de les empêcher de travailler à leur aise.
«La finesse et la vitesse des combattants ont été spectaculaires tout au cours des compétitions. Plusieurs supporteurs m’ont dit que cela m’avait paru facile. C’est tout un compliment quand on considère la qualité des athlètes qui étaient présents à Québec», a commenté Bujold.

Il ne s’agissait pas du premier honneur pour Bujold qui avait déjà remporté des médailles d’or en Coupe du monde en combat individuel en 2004 et 2006, sans compter le titre de champion du monde dans cette même épreuve chez les juniors en 2002.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *