Sports
16:48 9 janvier 2007 | mise à jour le: 9 janvier 2007 à 16:48 Temps de lecture: 3 minutes

Le Club des bricoleurs de Beauport crée une collection de meubles d’époque

Membre de l’Association professionnelle des ébénistes du Québec depuis près d’un an, le Club des bricoleurs de Beauport y démontre de plus en plus son dynamisme et la qualité de ses réalisations. La fabrication d’un superbe berceau pour enfant certifié authentique québécois par son président Benoit Laforest en représente un très bel exemple.

L’acquisition d’une sableuse à panneaux de 24 pouces l’an dernier commanditée par la Caisse Desjardins des Chutes Montmorency a ouvert la porte à de nombreux projets. Le club a en effet profité de cette occasion pour établir une entente avec l’Association professionnelle des ébénistes du Québec afin de mettre sur pied une collection de meubles qui rejoindra la même qualité d’excellence des meubles déjà répertoriés dans le Patrimoine du meuble du Québec.

Considéré comme un des leaders du club, le président Benoit Laforest a rapidement mis en pratique ses talents en dessin, conception, sculpture et tournage du bois pour réaliser, en un peu plus de huit semaines, un magnifique berceau pour enfant en cerisier et merisier qui fait maintenant la fierté du club.

Une exposition en vue pour 2007

Conçue en forme d’auge avec les quatre angles de côtés égaux, cette première pièce de la collection présente un fond de 35 pouces par 15 pouces et une dimension de 41 pouces de longueur par 20 de hauteur. La tête, le pied, les côtés et le fond sont en cerisier et les quatre poteaux en merisier.
«Le motif de la tête et du pied est reproduit sur les côtés ce qui lui donne une différence entre la tête et le pied. Il y a un décalage volontaire sur la mortaise vers l’intérieur pour donner du volume aux poteaux», souligne M. Laforest. «La coupe du bas des poteaux est à angle pour avoir un appui sur le berceau qui est à 90 degrés avec le sol. Le berceau est relié avec des gougeons en cerisier inclinés et croisés pour avoir plus de force. La finition est faite avec une teinte de chicorée et trois couches de vernis. Les complexités et la supervision ont été faites par Alain Guillon de l’Association professionnelle des ébénistes du Québec ainsi que René Gamache et Robert Sévigny, membres de la nouvelle équipe du club associée à la supervision des techniques anciennes», précise M. Laforest.
Le Club des bricoleurs fête en 2007 ses 25 ans d’existence et il serait à parier que son président mûrit déjà un autre projet d’envergure qui pourrait bien se concrétiser par une vaste exposition des plus belles réalisations de ses membres.
<@CP> (photo: Michel Bédard)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *