Sports
14:09 23 janvier 2017 | mise à jour le: 23 janvier 2017 à 14:09 temps de lecture: 3 minutes

Viser une carrière d’avocat et les Jeux olympiques en Judo

JUDO. Même si le jeune judoka Julien Frascadore vise les Jeux olympiques, ses études demeurent une priorité dans sa vie. Le jeune homme parcourt le monde à la quête de médailles de Judo, mais il compte faire son droit à l’université. Il déménagera à Montréal pour réaliser ses buts sur le plan sportif, mais aussi sur le plan personnel.

Récemment arrivé dans la catégorie 66 kg et première année junior, Julien Frascadore a terminé deuxième au Championnat Canadien Élite 8 senior, un championnat qui inclue seulement les huit meilleurs judokas du Canada dans sa catégorie.

Il a également remporté la septième place au tournoi d’Aix-en-Provence, un tournoi qui regroupe des athlètes de la France, du Japon, de l’Italie, de la Belgique et des Pays-Bas. Ces résultats sont sans oublier la coupe sud-américaine, tenue en Argentine, où il a remporté sa première médaille dans un tournoi international.

Beauport Express: Qu’est-ce qui s’en vient pour 2017 sur le plan sportif et sur le plan personnel?

Julien Frascadore: «En 2017, sur le plan personnel, je vais bien sûr continuer mes études, puisque c’est le plus important pour moi. De plus, je vais déménager à Montréal, afin de rejoindre les meilleurs athlètes au centre national. Sur le plan sportif, mon objectif principal est d’atteindre les championnats du monde tenu en Corée du Nord, en octobre 2017. De plus, il y a le championnat canadien ouvert en mai qui est un événement important pour moi»

B.E: Vous terminez le secondaire cette année. Est-ce que vous comptez vous inscrire au Cégep?

J.F: «Oui, effectivement, comme je l’ai dit précédemment, l’école est une priorité pour moi, donc je vais continuer mes études à Montréal dans le programme Sciences humaines, afin d’éventuellement faire mon droit à l’université».

B.E: En 2016, vous avez commencé à vous entraîner au BudoKwai, est-ce que ça a été un nouveau tournant dans votre carrière?

J.F: «Effectivement, je crois que le BudoKwai Québec regroupe les meilleurs athlètes de la région et c’était un choix logique si je voulais continuer de m’entraîner sérieusement et continuer d’évoluer. De plus, les entraîneurs sont très compétents et m’aident à performer»

B.E: À plus long terme, qu’est-ce que vous visez?

J.F: «Mon objectif à long terme au niveau du Judo est les Jeux olympiques, que ce soit en 2020 ou en 2024 et c’est ce qui me motive à m’entraîner tous les jours. Sinon, sur le plan personnel, mon objectif est de compléter mes études universitaires et de devenir avocat».

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *