Sports
21:12 26 octobre 2012 | mise à jour le: 26 octobre 2012 à 21:12 temps de lecture: 3 minutes

Un mur de vitesse de calibre international au Centre d’escalade Délire

L’escalade étant appelée à devenir une discipline olympique, le Centre d’escalade Délire a procédé, hier, à l’inauguration officielle d’un nouveau mur de vitesse. Aménagée en collaboration avec le Club compétitif d’escalade de Québec dans l’ancien cinéma des Galeries de la Canardière, cette installation devient ainsi la première à Québec à offrir aux athlètes de demain un lieu pour s’entraîner selon les normes de la Fédération internationale d’escalade sportive.

«Pour répondre aux exigences de la fédération, le mur commence à 20 centimètres du sol, a trois mètres de large et de 10 à 15 mètres de hauteur, un dévers régulier de cinq degrés, ainsi qu’une surface grise finie en résine d’une granulométrie très spécifique. Les prises doivent aussi être celles de la fédération et disposées selon un plan précis», a souligné Lisa Lajoie, copropriétaire du centre avec son conjoint Jean-François Beaulieu et un ami Vincent Légaré, tous trois passionnés d’escalade depuis plus de 15 ans.

Fier de participer au développement de ce sport au Québec, le centre a tenu le Championnat canadien junior en 2010, une première dans l’Est du Canada en 13 ans d’existence.

«Le Comité international olympique rendra sa décision en 2013 à savoir si l’escalade deviendra une discipline olympique. Nous croyons qu’il est important de former des jeunes athlètes prometteurs et c’est la raison pour laquelle nous avons investi dans ce nouveau mur d’entraînement qui permettra éventuellement à des compétiteurs de la grande région de Québec de faire partie de l’équipe canadienne», a précisé Mme Lajoie.

Financement recherché pour les jeunes

La vice-présidente du Club compétitif d’escalade de Québec, Claudie Bérubé, a par la suite présenté les défis de financement auxquels sont confrontés les jeunes athlètes en escalade pour participer à des compétitions importantes.

«Nous avons besoin cette année de vêtements aux couleurs du club et de trois véhicules pour assurer un transport sécuritaire aux jeunes. Symboliquement, nous avons pensé inviter les entreprises à acheter des prises d’escalade qui seront installées sur le nouveau mur et qui permettront aux athlètes de poursuivre leur ascension et de réaliser peut-être un jour leur rêve olympique», a ajouté Mme Bérubé en mentionnant que le formulaire de financement sera bientôt disponible sur Internet au www.clubescaladequebec.com.

 

Fait à noter, la population est invitée à venir expérimenter l’escalade gratuitement, lors des portes ouvertes qui se tiendront le samedi 27 octobre, entre 13 h et 16 h.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *