Sports
19:33 1 octobre 2012 | mise à jour le: 1 octobre 2012 à 19:33 temps de lecture: 3 minutes

Zacharia Khttar et Jade Bourgoing les meilleurs au 5 km François-Bourrin

Zacharia Khttar de quatrième secondaire a obtenu le meilleur temps chez les garçons et Jade Bourgoing de cinquième secondaire l’a imité chez les filles au terme de la 28e édition du 5 km François-Bourrin présentée, vendredi dernier, sous la présidence d’honneur du médaillé olympique en judo Antoine Valois-Fortier de Beauport.

Vainqueur de cette course l’an dernier en 17 min. 58 sec., Zacharia Khttar a franchi le fil d’arrivée en 17 m 30 s, à seulement deux secondes du record de l’épreuve établi par Philippe Coulombe en 1999.

«Je m’entraîne sur ce parcours depuis le mois d’avril et je monte régulièrement les marches sur le site du Parc de la Chute-Montmorency. Mon objectif pour l’an prochain est d’abaisser le record et je continuerai à me tenir en grande forme pour le faire», a souligné le vainqueur qui est membre du Club de soccer le Phénix AAA de Québec depuis trois ans.

Une cinquième victoire pour Jade Bourgoing

Gagnante du 5 km à chacune de ses participations en première, deuxième, troisième et quatrième secondaire, Jade Bourgoing a poursuivi sur sa lancée en dominant la course chez les filles avec un temps de 22 m 11 s

«Je ne me suis pas entraînée spécialement pour cette course cette année. Je me tiens en forme en jouant avec l’équipe de soccer le Royal de Beauport féminin AAA depuis trois ans», a confié l’athlète.

Plus de 300 coureurs, parmi lesquels figuraient des élèves de tous les niveaux, le directeur de l’école Magella Beaulieu, des enseignants et des parents d’étudiants, ont participé à l’épreuve présentée dans les rues avoisinantes de l’institution privée de l’avenue des Cascades.

Antoine Valois-Fortier président d’honneur

Invité à titre de président d’honneur, le médaillé de bronze en judo aux Jeux olympiques de Londres, Antoine Valois-Fortier, a donné deux conférences de 30 minutes aux élèves avant la course. Il a profité de l’occasion pour dire aux jeunes que l’atteinte d’un objectif n’est pas un sprint de dernière minute, mais se compare plus à un marathon avec un entraînement à tous les jours, un pas à la fois.

«Avec une bonne éthique de travail et de la discipline, tout est possible. J’en ai fait l’expérience quand j’ai été obligé de rester à l’écart de la compétition pendant 14 mois en raison d’une importante blessure au dos. Je suis revenu progressivement en forme par la suite pour me présenter aux Jeux olympiques cet été», a confié le médaillé de bronze qui prendra part à une compétition mondiale en décembre au Japon.

 

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *