Sports
22:03 22 mai 2015 | mise à jour le: 22 mai 2015 à 22:03 temps de lecture: 2 minutes

3000 jeunes prennent d’assaut les rues de Beauport

Course.Malgré la température fraiche et la faible pluie, plus de 3200 élèves de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries ont pris d’assaut les rues encadrant l’école primaire de la Primerose à Beauport, afin de courir leur 4 km annuel, vendredi matin.

Que ce soit par des entrainements à l’école ou à la maison, les jeunes du 3e cycle du primaire étaient prêts à affronter le parcours de cette 25e édition. À preuve, certains participants n’avaient pas encore pu franchir la ligne de départ que déjà les premiers à être partis terminaient leur course, à peine 15 minutes après l’avoir amorcée.

Au total, 3215 élèves provenant de 40 écoles ont pris part à l’aventure, accompagnés d’au moins 150 parents. De plus, une soixantaine de bénévoles ont assuré le bon fonctionnement de l’avant-midi.

«D’année en année, on s’améliore, s’est félicité l’enseignant en éducation physique, Olivier Matte. Après 25 ans, on s’en vient avec une formule qui est assez excellente, même s’il y a toujours des petits points à améliorer.»

Nouveauté

Depuis quelques années, à l’instar des courses professionnelles, tous les participants ont la chance de courir avec une puce qui enregistre leur temps. Pour célébrer la 25e édition, les organisateurs ont pensé intégrer la puce au dossard, afin que les jeunes puissent conserver un souvenir de leur journée.

«Pour la plupart, c’est le plus gros sinon le seul évènement sportif du genre qu’ils vont vivre dans leur vie, poursuit Olivier Matte. L’objectif est donc de leur transmettre notre passion pour qu’ils continuent d’être actifs.»

Plusieurs parents étaient également présents afin d’encourager les enfants qui s’entrainent depuis quelques semaines, voire quelques mois en vue de cette journée. Certains parents ont même osé participer à la course, comme c’est le cas de Sophie Bergeron.

«C’est ma première course à vie», a-t-elle confié, entourée de ses amies bénévoles. Je n’ai pas peur, mais je me demande comment ça va se passer. C’est un beau défi que je me suis lancé pour le plaisir!»

La course vient souligner, par le fait même, le Mois de l’activité physique et du sport étudiant.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *