Sports
21:36 5 août 2015 | mise à jour le: 5 août 2015 à 21:36 temps de lecture: 2 minutes

Le Club de golf Le Montmorency à la croisée des chemins

GOLF. Engagé comme directeur général du Club de golf Le Montmorency il y a trois ans, le joueur professionnel Julien Daneault a décidé de quitter ses fonctions en octobre prochain. Toujours en mode développement, le club recherche maintenant un gestionnaire qui connaît le golf, ainsi que le domaine de la restauration et de l’hôtellerie, un secteur que la direction veut accentuer davantage pour améliorer ses revenus affectés par une saison qui tarde à prendre son élan en raison de la mauvaise température.

«Julien a fait de l’excellent travail depuis son arrivée, mais l’offre qu’il a reçue de son père de joindre l’entreprise familiale en services financiers à Montréal où demeurent les membres de sa famille était très difficile à refuser», souligne le vice-président du club, Claude Racine.

Lancée sous le thème «Du plaisir près de chez vous !», la saison 2015 a été marquée par une amélioration de l’offre de service de restauration en vue de permettre une augmentation des événements comme des mariages et des réceptions privées dans une vision du conseil d’administration orientée sur la qualité, la proximité, des services et un parcours ouverts à tous.

Champ de pratique à l’étude

Comme le domaine du golf est en plein changement, le club doit s’adapter et songe maintenant à la possibilité d’aménager un champ de pratique à même son parcours.

Selon ce que le Beauport Express a appris, la disparition du champ de pratique au Club de golf Beauport a créé un grand vide pour les amateurs de ce sport dans le secteur est de la ville et le Club Le Montmorency qui n’en possède pas aimerait bien en avoir un, autant pour ses membres que l’ensemble des golfeurs de la région.

Un projet est d’ailleurs à l’étude à l’effet de réduire un trou à normale quatre du premier neuf en trou à normale trois afin d’implanter ce champ de pratique du côté de Beauport à proximité du chalet et de la boutique. Un réaménagement du parcours serait aussi prévu du côté de Boischatel pour conserver la normale du terrain à 72.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *