Sports
21:04 17 août 2015 | mise à jour le: 17 août 2015 à 21:04 temps de lecture: 4 minutes

Direction Équipe Canada pour le golfeur beauportois Charles-Éric Bélanger

GOLF AMATEUR. Premier Québécois en 39 ans à remporter le titre de champion canadien junior, le golfeur de 16 ans de Beauport, Charles-Éric Bélanger, s’avère l’un des sérieux espoirs de sélection pour faire partie en octobre de l’équipe nationale du Canada qui représentera le pays en 2016 aux Mondiaux juniors de golf au Japon.

Plus jeune champion du Club Royal Québec de Boischatel à 15 ans, l’an dernier, avec une carte de 64 en ouverture, l’étudiant à l’Académie Saint-Louis a décroché la victoire au Championnat canadien junior de golf disputé au club Summerlea à Vaudreuil-Dorion, en prolongation, devenant ainsi le premier représentant du Québec depuis 1976 à remporter ce titre.

Il succède à André Nols, maintenant pro-proprio du centre Le Jeannois, vainqueur en 1976, et à l’ex-hockeyeur Dale Tallon, actuel directeur général des Panthers de la Floride, qui avait auparavant enlevé ces honneurs en 1969.

Sa carte de 71 en ronde finale lui a permis de terminer à la normale au cumulatif du championnat et de devenir à la fois champion juvénile 16 ans et moins et de la catégorie junior regroupant les meilleurs joueurs de 17 et 18 ans au pays.

Une sensation un peu spéciale

«J’ai vraiment très bien joué. Je me sens soulagé après tous les efforts des derniers mois. Je suis très content, surtout à 16 ans, d’avoir gagné ce championnat. C’est une sensation un peu spéciale de faire partie de l’histoire, surtout qu’on me dit qu’aucun Québécois n’avait gagné ce titre depuis 39 ans. Je suis très heureux. Je travaille très fort depuis deux ans pour pouvoir performer à ce niveau», a commenté le jeune Beauportois.

Charles-Éric Bélanger a mérité un laissez-passer pour le Championnat canadien amateur présenté quelques jours plus tard dans la région métropolitaine de Toronto. Ayant déjà un autre tournoi important inscrit à son horaire, Bélanger a décidé de prendre part plutôt à la Coupe Williamson en Pennsylvanie où il a enlevé le premier rang au classement individuel.

Au club Royal Québec, on se réjouit des succès de Charles-Éric Bélanger. Le directeur général du club, Mario Bouchard, décrit ainsi le jeu du talent d’exception. «Mettons qu’il possède déjà pas mal tout. Il a des jambes de joueurs de hockey. Il a aussi une bonne tête. Les gênes aident également. Son père Patrick est un très bon joueur. Il a fait son golf junior ici», note M. Bouchard.

Un joueur super dédié

«Ce qui arrive à Charles-Éric est tout sauf un hasard. Il a joué 66 et 67 plus tôt cet été pour se qualifier aux nationaux juniors des États-Unis. Il est super dédié. On le voit toujours avec un bâton dans les mains. Il réussit en raison du temps qu’il investit dans sa partie», ajoute Mario Bouchard au sujet du protégé de l’entraîneur Fred Colgan.

Le Royal Québec entend d’ailleurs faire sa part pour aider son talent d’exception. «Ce double championnat chez les 16 et 18 ans vaut déjà à Charles-Éric un encadrement et un financement de Golf Canada s’il est nommé sur l’équipe nationale en 2016. Dans ce cas, attendez-vous aussi à sa sélection pour les Mondiaux juniors au Japon en juin prochain», assure M. Bouchard.

D’ici la fin de sa saison, le jeune golfeur participera à deux autres tournois américains dans le Maine et en Floride au début de septembre alors qu’il sera appelé à démontrer encore une fois son talent parmi 75 joueurs de fort calibre.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *