Sports
15:43 17 août 2014 | mise à jour le: 17 août 2014 à 15:43 Temps de lecture: 2 minutes

«Je joue maintenant avec mon instinct»

RUGBY. Fabiola Forteza s’impose comme figure de proue de son sport, à Québec. Elle vient de terminer deux années avec les Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy, et depuis deux ans, elle participe aux Championnats canadiens avec l’équipe du Québec en rugby, en plus de jouer avec le CRQ (le Club de rugby de Québec). Prochainement, elle sera du CAN-AM Series, en Ontario, ce qui lui permettra de jouer contre les États-Unis avec l’équipe canadienne U20. Rencontre avec une jeune Beauportoise qui garde la tête froide et n’a pas peur de l’impact.

Fabiola cumule les succès depuis qu’elle a découvert le rugby, il y a cinq ans. Même si l’athlète vient d’essuyer une victoire au profit de l’Ontario, aux Championnats canadiens du 26 juillet au 3 août dernier, elle reste calme. «Québec et Ontario, c’est des grosses parties, elles ont toujours été des rivales. Plusieurs filles de l’équipe nationale qui sont à la coupe du monde féminine de rugby en France, et qui sont dans notre équipe du Québec», a-t-elle résumé, néanmoins satisfaite de la position de l’équipe.

La future étudiante en kinésiologie à l’Université Laval est consciente de son niveau. «Depuis que j’ai commencé le cégep, je m’entraîne avec un entraîneur privé au Peps trois fois par semaine, et un entraînement avec l’entraîneur de l’équipe nationale une fois par semaine», indique-t-elle.

Ce qui lui a permis d’aller dans un tournoi avec l’équipe de développement canadienne, qui est à Victoria, en Colombie-Britannique… elle pourrait même se faire proposer d’y aller. «Ça me ferait peur un peu, dit-elle après un long soupir, mais ça serait une expérience incroyable.»

Elle qui prend la position du numéro 13 sur la ligue arrière est capable de lâcher prise. «J’oublie tout, et je joue avec mon instinct. J’ai une meilleure vision du jeu avec les années. Parfois, il faut que je me le rappelle et que je ne mette pas trop de pression, parce que j’arrêterais.»

Beauport Express, membre de Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *