Sports
19:03 13 septembre 2014 | mise à jour le: 13 septembre 2014 à 19:03 temps de lecture: 2 minutes

Ramener l’athlète à ses racines

JUDO. Le temps d’une journée, le vice-champion du monde de judo Antoine Valois-Fortier est retourné à la source au Dojo de Beauport. Sur place, il a reçu un bain d’amour de la part des enfants et des admirateurs qui étaient venus rencontrer celui qui a ramené la médaille d’argent dans la catégorie des moins de 81 kg à Tcheliabinsk, en Russie.

«C’est toujours très important pour moi, de revenir ici après chaque grosse performance. C’est de remercier les gens qui m’ont aidé à me rendre là où je suis.»

Très calme, le Beauportois de 24 ans a expliqué que son tempérament posé ne l’empêche en rien d’atteindre ses objectifs en compétition. «J’ai goûté à cette sensation qu’est la victoire dans les combats de judo, j’ai tout de suite connecté, et j’ai bien fait la connexion avec ce que j’ai besoin de faire afin d’arriver à ressentir cette sensation», a-t-il soutenu.

«On est immensément fier de toi, de tous ces efforts que tu as mis dans toutes ces années. Ça nous démontre que lorsqu’on a un but en tête, il faut prendre les moyens pour le réaliser», a souligné la conseillère municipale Marie-France Trudel.

L’athlète a eu besoin d’un temps d’adaptation après avoir remporté sa médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres, en 2012. «Ça m’a pris un peu de temps afin d’apprendre à gérer cette pression médiatique, mais avec ma saison 2014, j’ai prouvé que je peux vivre avec ce stress, et j’espère pouvoir progresser dans ce même ordre d’idée, jusqu’aux Jeux olympiques de Rio, en 2016.»

Il a ajouté, penseur : «En 2000, le Dojo avait fait le même genre d’événement avec Nicolas Gill, et ça m’avait accroché. J’espère pouvoir en accrocher quelques-uns comme Nicolas l’a fait. C’est drôle, je me revois assis, là.»

Le Dojo de Beauport, qui fêtera bientôt ses 50 bougies, a aussi remis une bourse de 1000$ à l’athlète.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *