Sports
15:42 2 avril 2013 | mise à jour le: 2 avril 2013 à 15:42 temps de lecture: 2 minutes

Antoine Valois-Fortier honoré au Dojo de Beauport

Le Dojo de Beauport a honoré récemment l’un de ses valeureux athlètes en dévoilant, sur le mur des olympiens du club, la bannière d’Antoine Valois-Fortier, médaillé de bronze en judo, l’été dernier, à Londres.

Plus de 350 personnes ont assisté à cette cérémonie protocolaire pendant laquelle la bannière de l’athlète de 23 ans a rejoint celles des trois autres olympiens du dojo qui l’ont précédé à ce chapitre, Patrick Roberge à Barcelone en 1992, Sophie Roberge à Sydney en 2000 et Catherine Roberge à Athènes en 2004.

La présidente du dojo, Marilyn Venditti, a profité de ce moment mémorable pour lui remettre un superbe katana, un sabre des samouraïs japonais gravé à son nom, en compagnie du directeur technique du club, Daniel Tabouret.

Une rencontre émouvante

Fiers des performances au niveau mondial de cet illustre sportif originaire de Beauport, les enfants et adultes n’ont pas manqué de lui souhaiter bon anniversaire de naissance avec la complicité de la chorale des jeunes, sous la direction de Diane Amyot, professeure des poussins.

Ce retour aux sources s’est d’ailleurs avéré fort émouvant pour Antoine Valois-Fortier qui a été membre de ce club dès l’âge de quatre ans, avant de poursuivre sa progression au Centre d’entraînement national à Montréal, à 18 ans, avec l’équipe nationale dirigée par Nicolas Gill.

Beauport Express, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *