Sports
22:00 19 février 2016 | mise à jour le: 19 février 2016 à 22:00 temps de lecture: 3 minutes

Quand la passion du sport ne connaît pas de limites

CHALLENGE HIVERNAL. Sur la glace, ils sont une vingtaine de jeunes à s’exercer au hockey sur luge, la plupart pour la première fois. Pas facile, de coordonner ses déplacements et la manipulation de la rondelle, mais le jeu en vaut la chandelle alors que chaque but est célébré par des cris d’enthousiasme. Des cris qui sont autant de tapes d’encouragement pour les organisateurs du Challenge hivernal Adaptavie, qui permet cette année encore à des personnes ayant une limitation physique ou intellectuelle de participer à des activités sportives de niveau récréatif ou compétitif.

C’est la sixième édition de cet événement auquel, au total, 800 athlètes du Québec et de l’Ontario participeront. Depuis le 10 janvier et jusqu’au 3 avril, ils convergent tous les week-ends vers la région de Québec pour se dépasser dans l’une ou l’autre des 12 disciplines au programme.

Nouveautés cette année, le curling adapté pour les gens vivant avec une déficience intellectuelle et une première présence des joueuses de hockey sur luge d’Équipe Canada. Ces dernières annoncent une compétition relevée, mais qu’on ne s’y méprenne pas: «On essaie d’avoir tous les volets – de l’initiation, du participatif, du compétitif», résume Camille Marchand, chargée de projet pour le Challenge hivernal Adaptavie.

Un événement qui marque des points

En témoignent ces élèves de l’école spécialisée Madeleine-Bergeron qui, ce matin-là, font l’essai du hockey sur luge. Ils ne sont pas les seuls d’ailleurs, la population ayant aussi accès à la découverte de quelques disciplines adaptées dans le cadre du Challenge hivernal. Présent dans certaines fêtes de quartier, le hockey sur luge a notamment mis à l’épreuve l’équilibre et la coordination de bien des familles, se réjouit Camille Marchand.

En six éditions, celle-ci constate que l’événement connaît une belle évolution, autant du côté de l’offre de disciplines – qui se reflète, partant, sur le nombre d’inscriptions – que du côté de ce que les participants en retirent. Chez les plus jeunes, entre autres: le plaisir de bouger, d’autant qu’ils n’en ont pas nécessairement souvent l’occasion. Ce premier contact avec le sport pourra, qui sait, se transformer en passion. Et pour ceux-là, des clubs sportifs ont été mis sur pied dans la foulée des éditions du Challenge hivernal Adaptavie, auquel on se donne maintenant rendez-vous d’année en année, conclut celle qui y voit une belle réussite pour l’intégration sociale.

Disciplines du Challenge

Hockey

– Luge + sonore + adapté

Ski et planche à neige

– Ski para-alpin + pour personnes avec déficience de l’audition

Curling

– Adapté + pour fauteuil roulant + pour personnes avec traumatisme crânien

Volleyball en fauteuil

Paratriathlon

Raquette adaptée

Ski de fond adapté

Au menu de cette fin de semaine: les Championnats provinciaux de ski de fond et de raquettes adaptés, qui se dérouleront sur les pistes du Domaine Maizerets à Québec. Il s’agit là d’une étape sur la route qui mène aux Olympiques spéciaux 2016.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *