Sports
20:41 17 mars 2016 | mise à jour le: 17 mars 2016 à 20:41 temps de lecture: 3 minutes

Une formule revampée pour honorer les athlètes de la région

RECONNAISSANCE. C’est une toute nouvelle formule et un nouveau logo pour la Soirée de l’athlète de l’année 2016 des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches qui ont été dévoilés par l’organisation du gala de reconnaissance, jeudi matin au Complexe Capitale Hélicoptère. Pour cette première édition 2.0, la nouvelle organisation mettra toute l’emphase sur les athlètes et tentera d’oublier la controverse de 2015.

Au printemps dernier, alors que la Fondation Nordique gérait le Gala Triomphe, un litige avait éclaté entre la Ville de Québec et l’organisateur de l’événement, Marcel Aubut. Le gala qui devait avoir lieu le 30 avril, au Colisée Pepsi, avait dû être annulé en raison d’un conflit d’horaire avec les Remparts de Québec. Une mise en demeure avait été envoyée à Expocité par la Fondation Nordique.

En cette première année sous la direction de Denis Fortin, impliqué au sein du comité de sélection depuis plus de 25 ans, l’événement se fera sous la forme cocktail-gala et sera sur invitation seulement dans le but de mettre l’attention sur une chose en particulier: «L’athlète, l’athlète et l’athlète», a répété à plusieurs reprises le président du comité organisateur. Les seules personnes présentes seront les membres du monde sportif et leur entourage.

Celui qui porte aussi le chapeau de président du comité de sélection a lancé le nombre de 130 candidatures reçues pour l’édition 2016. «De ces 130, on en choisit 60 qui seront réparties en 12 catégories de cinq finalistes chacune.»

Selon le producteur de l’événement, Donald « Archy » Beaudry, il y a eu plusieurs formules dans les dernières années, avec entre autres l’appellation de Gala Triomphe.

«Il y a eu plein de formules qui ont été utilisées dans les années passées. Ce qu’on amène comme nouvelle formule, c’est un cocktail-gala, trois heures de programmation très resserrée sur les athlètes. L’objectif est que le lendemain, les gens se disent que les athlètes ont été célébrées de la bonne façon.»

Un nouveau logo révélateur

De l’avis du producteur, la nouvelle signature est très simple, mais exprime très bien le nouvel ADN que l’organisation tente de promouvoir, soit tout centrer sur l’athlète. «La ligne oblique du A à la gauche représente donc l’athlète avec ses efforts, sa créativité, son dépassement personnel, son dépassement sportif qui pointe vers le sommet. La ligne de droite est plus petite et s’appuie sur la plus longue. Elle représente l’entourage des athlètes, leurs familles, leurs amis, leurs entraîneurs», a affirmé Donald Beaudry en ajoutant que cette nouvelle signature serait celle pour plusieurs années à venir.

De la continuité dans la nouveauté

La nouvelle formule conservera les 12 catégories qui existaient précédemment: Sport individuel international. Sport individuel national, Partenaire-coéquipier international, Partenaire-coéquipier national, Athlète-étudiant. Découverte féminine, Découverte masculine, Équipe, Entraîneur international, Entraîneur national, Officiel et Bénévole. «Tous les gagnants de catégories qui concernent des athlètes seront en nomination pour le grand titre d’athlète de l’année», a expliqué Denis Fortin.

La gala de l’Athlète aura lieu le jeudi 12 mai, au Complexe Capitale Hélicoptère, situé au 1688, route de l’Aéroport.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *