Sports
15:00 3 décembre 2017 | mise à jour le: 3 décembre 2017 à 15:00

Objectif Jeux olympiques

SPORT D’HIVER. La prochaine saison de ski acrobatique prendra son envol en décembre, mais les athlètes ont déjà les yeux sur les Jeux d’hiver.

Laurent Dumais, Lewis Irving et Simon Pouliot-Cavanagh espèrent sillonner les pentes de Pyeonchang, en février.

Photo TC Media – Simon Cliche

Les bosseurs Simon Pouliot-Cavanagh et Laurent Dumais ainsi que le sauteur Lewis Irving tenteront de se qualifier pour les olympiades de Pyeonchang, en Corée du Sud.

Pouliot-Canavagh, de Québec, espère recouvrer la santé à temps pour la première étape du circuit de la Coupe du monde, qui aura lieu en Finlande.

«J’ai terminé la dernière saison avec une blessure au genou. Cet été, mon objectif premier était de retrouver la santé. J’ai skié à Whistler (Colombie-Britannique) et en Australie. À cet endroit, je me suis à nouveau blessé légèrement au genou, ce qui m’a forcé à prendre un peu de repos. Si je ne suis pas à mon plein potentiel, je pourrais retarder mon entrée. Cette année, mon but ultime est de participer aux Jeux olympiques. Je jouerai donc le tout pour le tout.»

L’an dernier, l’athlète de 27 ans a terminé au 10e rang du classement cumulatif de la Coupe du monde.

«Ma saison tourne autour des Jeux. Il y a donc une pression supplémentaire. Ça n’arrive qu’une fois aux quatre ans. Je suis passé près d’aller à Sotchi, mais au moment des sélections, j’étais cinquième au Canada. La grosse compétition vient de l’interne.»

Compétition à l’interne

Quant à Laurent Dumais, la compétition première proviendra de l’interne.

«Sans négliger sans négliger les Américains, les Australiens, les Norvégiens et les Suédois, la compétition viendra d’abord de l’équipe canadienne (Philippe Marquis, Marc-Antoine Gagnon, Simon Pouliot-Cavanagh et Mikaël Kingsburry). L’an dernier, j’ai connu un bon passage en Coupe du monde. Je m’attends donc à participer à quelques finales. J’ai même réussi à monter sur le podium à une reprise.»

Malgré ses 21 ans, l’athlète originaire de Québec affiche une belle confiance.

 «Je suis dans la <@Ri>game<@$p> pour les Jeux. C’est réaliste d’y penser.»

La saison dernière, Dumais a été victime de quelques chutes. Il a donc passé une partie de la saison estivale relativement tranquille, le temps de soigner une blessure à l’épaule gauche.

Irving en avance

De son côté, Lewis Irving, de Charlesbourg, estime être en avance sur son plan de match.

«Il y a trois ans, le plan était de participer aux Jeux de 2022 et non ceux de 2018. Je suis donc très content d’être en avance sur mon échéancier. Ce sera un bonus si je me qualifie pour les Jeux de 2018. En Coupe du monde, mon but est de peaufiner le mouvement que j’ai appris cet été, le double full full full (double vrille dans le premier périlleux et une vrille dans les deux autres.»

Au total, 32 skieurs acrobatiques représenteront le Canada en Corée du Sud.

«J’ai connu le meilleur été d’entraînement dans les trois dernières années. Je suis donc très confiant pour la prochaine saison. Pour les Jeux, on verra. On verra au terme des cinq étapes de la Coupe du monde.»

Au total, 32 skieurs acrobatiques représenteront le Canada en Corée du Sud.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *