Sports
18:14 24 août 2014 | mise à jour le: 24 août 2014 à 18:14 temps de lecture: 3 minutes

Marathon SSQ Lévis-Québec: un défi brûlant

**Mise à jour**

COURSE. Plus de 11 000 coureurs ont pris le départ ce matin au marathon SSQ Lévis-Québec. Maiko Evans de Hamilton en Ontario, chez les hommes, et Joanne Normand de Lévis, chez les femmes, ont chacun franchi en premier la ligne d’arrivée de l’épreuve du 42,2 km.

Pour Maiko Evans, il s’agissait d’un doublé, ajoutant une dizaine de secondes à sa performance de l’an dernier qui lui avait permis de rafler les honneurs. L’Ontarien a ainsi terminé l’épreuve à 2:36:46, loin devant ses plus proches rivaux, Dibada Ararso de Toronto (2:45:26) et Pierre Slusarek de La Tuque (2:46:12). Ils ont été une dizaine d’hommes à compléter le 42,2 km en deçà de la barre des 3h.

«Je suis contente de mon temps», a déclaré pour sa part Joanne Normand quelques minutes après la fin de la course. Celle qui visait 3h20 en raison de la chaude température a enregistré un chrono de 3:06:34, améliorant son temps de l’an dernier. Derrière elle, Mélanie Roberge de Québec a conclu l’épreuve en 3:12:19, suivie de la Torontoise Fantaye Batiso avec 3:17:57.

Chaleur accablante

Crampes et déshydratation ont accablé des coureurs plus qu’à l’accoutumée, a rapporté Denis Therrien. Le président-directeur général de l’événement a admis que le mercure élevé avait constitué le principal défi de cette 17e édition: «Cette année, c’est notre pire édition en termes de chaleur», a-t-il signalé en soulignant le travail des professionnels de la santé qui étaient présents sur place.

Il reste que, en grande majorité, «un peu d’eau» a suffi à rafraîchir les esprits des milliers de participants qui ont franchi le fil d’arrivée, a constaté M. Therrien. Le Service de police de la Ville de Québec n’a d’ailleurs consigné aucun incident notable.

Bilan de la fin de semaine

Outre la météo, la 17e édition du Marathon SSQ Lévis-Québec a établi un autre record avec la participation de 13 000 personnes aux diverses épreuves du week-end – la Course des étoiles, la Course des jeunes Tanguay, le 5 km de la Santé SSQ et les épreuves de 10 km, 21,1 km et 42,2 km.

«C’est un événement qui grossit d’année en année, et on va trouver des solutions l’an prochain pour être capable d’accueillir encore plus de monde, avec peut-être des parcours un peu différents. […] On réfléchit à ça, on va arriver avec des nouvelles au cours de l’automne», a conclu Denis Therrien.

Membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *