Sports
17:30 14 janvier 2014 | mise à jour le: 14 janvier 2014 à 17:30 temps de lecture: 4 minutes

Un Snowboard Jamboree à saveur olympique

En cette année olympique, le Snowboard Jamboree revêt un caractère particulier pour plusieurs athlètes en demi-lune et en slopestyle qui auront une dernière chance de se qualifier pour aller à Sotchi.

Alors que les compétitions de la Coupe du monde FIS de snowboard débutent dès jeudi avec les qualifications pour le Big Air au centre-ville et pour la demi-lune à Stoneham, les organisateurs assurent que la pluie qui tombe depuis quelques jours n’entraînera l’annulation d’aucune épreuve. «À partir de demain, il fera plus beau. Nous avons eu un bon début de saison et nous faisons de l’enneigement depuis début décembre. Il y aura assez de neige pour avoir des parcours en très bon état», estime Daniel Rochon, vice-président et directeur-général de Stoneham, où se dérouleront les compétitions de style libre et de demi-lune.

Martial DeRome, président de la Corporation événements d’hiver de Québec, rappelle qu’en 15 ans de présentation d’épreuves de Coupe du monde en planche à neige, aucune n’a été annulée. «Nous avons des bénévoles qui savent quoi faire», ajoute-t-il en parlant des 500 personnes qui donnent un coup de main à l’organisation.

L’annonce des athlètes qui prendront part aux Olympiques pour le Canada se fera le dimanche 19 janvier, de sorte que les épreuves de demi-lune et de slopestyle, une descente en style libre, seront d’une importance capitale pour les planchistes.

Robert Joncas, directeur du programme de haute performance pour Snowboard Canada, indique qu’il reste potentiellement 11 postes sur les 24 disponibles sur l’équipe canadienne. «À cette étape-ci, c’est vraiment chaque athlète contre chaque athlète entre les disciplines. […] Ce sera une bataille assez intéressante entre les Canadiens et aussi entre les nations parce que tout le monde est dans le même processus», mentionne-t-il.

Parmi les planchistes québécois à surveiller, Antoine Truchon, de Sainte-Adèle, et Maxence Parrot, de Bromont, ont des chances d’obtenir un des quatre postes potentiellement restants en slopestyle. «Ma famille et mes amis seront là, c’est pour ça que j’adore cette compétition. C’est ma dernière chance pour me qualifier pour les Olympiques alors je vais essayer de faire de mon mieux», affirme Maxence Parrot.

World Snowboard Tour

Pour la première fois cette année, des épreuves seront présentées dans le cadre d’un circuit parallèle à celui de la Coupe du Monde, le World Snowboard Tour. Ce circuit tient les épreuves du US Open et des X Games, une belle façon de développer le Snowboard Jamboree, selon Chantal Lachance, vice-présidente et directrice des opérations chez Gestev. «On veut développer cette nouvelle relation qui va non seulement nous permettre d’aller chercher probablement plus d’athlètes, mais aussi de rayonner à l’international de manière encore plus importante», estime-t-elle.

Les qualifications débutent donc jeudi soir au Big Air situé à l’îlot Fleurie. La finale aura lieu vendredi soir à partir de 20h30. Les épreuves de demi-lune débutent vendredi en avant-midi à Stoneham pour se terminer avec la finale samedi à partir de 13h. La compétition de slopestyle se déroule samedi à 9h30 et se conclut dimanche avec les demi-finales (11h) et les finales (13h). À noter que les organisateurs ont fait du défrichage le long de la piste de slopestyle. Les amateurs et les skieurs sur place pourront donc voir les prouesses des planchistes du côté du parcours.

Comme chaque année, plusieurs activités parallèles se dérouleront pour distraire le public. Pour la programmation détaillée de cet événement qui a reçu une aide financière de 875 000$ du gouvernement du Québec: http://www.snowjamboree.com/fr.

Québec Hebdo

Michaël Roy, de L’Ange-Gardien, Laurie Blouin, de Stoneham, Maxence Parrot, de Bromont, et Antoine Truchon, de Sainte-Adèle, prendront part au Snowboard Jamboree.

(Photo Jean-Manuel Téotonio)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *