Sports
20:22 18 novembre 2013 | mise à jour le: 18 novembre 2013 à 20:22 temps de lecture: 3 minutes

Soccer : Alain Matiabo s’envole pour Newcastle

Alain Matiabo est en passe de réaliser son rêve : évoluer au sein d’une équipe professionnelle de soccer. Le jeune joueur de Québec-Centre s’envolera mercredi 20 novembre pour l’Angleterre, à Newcastle plus précisément. Il évoluera dans l’équipe réserve avec l’espoir d’être rapidement remarqué pour rejoindre les rangs de l’équipe première.

C’est encore sous l’effet de l’excitation dû à l’annonce de son départ imminent qu’Alain Matiabo, 18 ans, raconte son rêve devenu réalité. «Je viens de recevoir mon passeport canadien, je prends l’avion mercredi», lance-t-il d’entrée de jeu.

«C’est un grand jour, ça fait longtemps que j’attends ça», confie-t-il.

En effet, ce document administratif, il l’attendait depuis des mois. Voilà deux ans déjà, il avait eu un contrat avec la Coventry City en Angleterre mais faute d’attestation de citoyenneté canadienne, il n’avait pas pu partir. Aujourd’hui, avec sa citoyenneté en poche, c’est Newcastle United qui l’attend où il retrouvera son frère. Ensemble, ils évolueront dans la même équipe. «J’ai toujours rêvé d’aller jouer en Angleterre car en Afrique, les seuls matchs qu’on écoutait étaient ceux de la ligue française et la ligue d’Angleterre. Pour moi, la ligue anglaise est la meilleure au monde. Mon frère joue pour Newcastle United, et là, on va se retrouver sur le terrain. C’est quelque chose de rare de pouvoir jouer avec son grand frère», explique-t-il.

Le jeune prodige du ballon, qui est arrivé en 2009 à Québec avec sa famille, a commencé à jouer au Congo, dans son pays d’origine. «Mon père entraînait une équipe de soccer et depuis tout petit, je rapportais les ballons. C’est comme ça que ma passion pour ce sport est née. Lorsque j’étais jeune, je disais souvent à mon père qu’un jour, il me verrait à la télévision», raconte-t-il.

Encore plus loin

En Angleterre, le jeune ailier droit-milieu de terrain pourra se mesurer à des joueurs plus qualifiés. Pour se démarquer des autres joueurs, Alain Matiabo compte sur sa rapidité sur le terrain.

Et déjà, le joueur de soccer voit loin. «J’ai toujours voulu aller jouer pour une équipe anglaise. Newcastle est une bonne équipe mais je vais toujours viser plus haut. Et un jour, j’espère jouer pour un club plus grand comme Arsenal», conclut-il.

À visionner également : Alain Matiabo lors de ses entraînements.

Le Québec Express, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *