Sports
20:00 21 février 2016 | mise à jour le: 21 février 2016 à 20:00 temps de lecture: 2 minutes

Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette iront aux Mondiaux, malgré un pépin vestimentaire à Taipei

PATINAGE. Les patineurs Élisabeth Paradis et François Xavier-Ouellette obtiennent leur laissez-passer pour les championnats mondiaux, malgré une malchance pendant leur programme libre en danse au Championnat des quatre continents.

Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette ont récolté leur meilleur pointage à vie en danse libre aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire, à Halifax. (Photo Skate Canada – Stephan Potopnyk)

La patineuse de Loretteville et son partenaire font dû arrêter leur performance en milieu de programme lorsque l’une des bretelles de la robe d’Élisabeth Paradis s’est détachée.

Au lieu de se diriger directement vers les juges, les patineurs ont tenté de rattacher la robe de Paradis, puisque son autre bretelle ne tenait plus qu’à un bouton pression. Toutefois, la musique n’a jamais cessé de jouer et ils n’ont pu reprendre le segment qu’ils avaient manqué en raison de ce problème.

Les Québécois ont donc continué leur programme, réussissant à prendre le septième rang du programme libre avec 86,79 points, soit leur meilleure marque de la saison. Le couple devait révolter un minimum de 39,0 points au programme libre pour assurer sa place aux Mondiaux.

«Ce fut un grand apprentissage pour nous avec le problème de costume, mais nous sommes très contents de la façon dont nous avons géré le tout. D’avoir la quatrième meilleure note technique, c’est vraiment exceptionnel», a commenté la patineuse de 23 ans. «C’est vraiment un rêve que j’ai toujours eu de participer aux championnats du monde, alors je flotte vraiment sur des nuages», ajoute-t-elle.

À lire sur le même sujet: Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette tout près des mondiaux

Au classement final à l’épreuve en danse, Paradis et Ouellette ont conclu en sixième place avec 146,94 points.

«Je crois que nous avons prouvé que nous sommes de techniquement de calibre. D’ici aux mondiaux, nous allons devrons travailler la présentation et notre assurance sur la glace pour augmenter la note artistique», a fait savoir Paradis.

Les Championnats mondiaux seront disputés à Boston aux États-Unis, du 28 mars au 3 avril.

Avec les informations de Sportcom

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *