Sports
21:15 1 février 2016 | mise à jour le: 1 février 2016 à 21:15 temps de lecture: 2 minutes

Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette tout près des mondiaux

PATINAGE. Le couple de patineurs Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette disputeront leur laissez-passer pour les mondiaux sur la glace du Championnat des quatre continents, du 16 au 21 février prochains.

Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette ont récolté leur meilleur pointage à vie en danse libre aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire, à Halifax. (Photo Skate Canada – Stephan Potopnyk)

Grâce à leur 3e place obtenue aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire à Halifax, la patineuse de Loretteville et son partenaire François-Xavier Ouellette sont parmi les trois couples qui s’exécuteront en danse sur glace à Taipei.

Pour être éligibles aux Championnats du monde, ils devront récolter un minimum de points techniques dans les programmes court et long; un défi qu’ils n’ont encore jamais relevé au programme court, note Elisabeth Paradis.

Les patineurs se sentent néanmoins plus prêts que jamais: «Nos niveaux techniques sont placés et je pense qu’on est en bonne posture. Si on fait un programme comme on est capables, on va les faire!»

«On donne tout!»

Les deux compétitions internationales pour lesquelles le couple a patiné plus tôt dans la saison n’ont en revanche pas été en leur faveur, rappelle la patineuse.

Leur victoire aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire n’a pas non plus été facilement gagnée. Au programme court, Élisabeth Paradis et François-Xavier Ouellette trainaient 5 points derrière la 3e place, «mais on est arrivés pour la danse libre et on s’est dit: “On donne tout” et finalement, on a fait notre meilleur pointage à vie! On n’avait jamais été dans les 100 [points]. On était tellement heureux!» Ils ont ainsi pu ravir la 3e place.

En vue de la compétition à Taipei, le couple misera donc sur la technique au programme court. «Ça va être essentiel que tout soit ultra placé et clair. Nos points techniques pour les mondiaux, ça va être la priorité.» Élisabeth Paradis s’attend à une compétition serrée et compte bien prouver que son partenaire et elle sont de calibre mondial.

Les Championnats mondiaux seront disputés à Boston aux États-Unis du 28 mars au 3 avril.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *