Sports
21:37 19 mars 2016 | mise à jour le: 19 mars 2016 à 21:37 temps de lecture: 2 minutes

En route vers un championnat du monde de course de chiens de traîneaux

COMPÉTITION. La course internationale de chiens de traîneaux est de retour pour une quatrième année au Village Vacances Valcartier (VVV). Une centaine d’équipes cavalent sur le site cette fin de semaine avec l’espoir que, dans quatre ans, la compétition prenne la forme d’une première Coupe du monde dans la région de Québec.

Déjà, les 21 équipes qui concouraient samedi dans la catégorie classe illimitée marquaient un nombre record parmi les compétitions qui se sont déroulées dans le nord-est américain en 2016. Une popularité encourageante pour le vice-président des opérations, Simon Drouin, qui souhaite attirer plus d’athlètes internationaux afin d’accroître la renommée de l’événement et, partant, de favoriser la tenue d’un championnat du monde en 2020.

«On va vraiment un beau site pour accueillir une telle compétition d’envergure», estime à ce titre l’organisateur. D’une part, la qualité des infrastructures sportives fait ses preuves depuis maintenant quatre ans, chaque édition donnant lieu à des améliorations. D’autre part, avec la construction imminente d’un hôtel et d’un parc aquatique intérieur sur le site du VVV, la clientèle touristique sera au rendez-vous pour donner ses lettres de noblesse à l’événement.

«On veut aider aussi ce sport-là à grandir et à évoluer», ajoutera Simon Drouin. La programmation de cette 4e édition fait d’ailleurs foi de ce souci pour la course de chiens de traîneaux, réservant la première plage horaire du matin à l’épreuve de sprint de 16km de la classe illimitée. «Normalement, les grosses équipes de chiens sont l’après-midi pour faire le plein de spectateurs, mais nous, on vise la qualité du circuit pour permettre aux animaux de performer le plus possible», mentionne le vice-président.

Performances

Samedi, la meilleure performance dans cette catégorie est revenue à Réjean Therrien de Saint-Émile qui, avec un chrono de 31 min 02,62s, a devancé de quelque 12 secondes son plus proche adversaire. Plus tard dans la journée avaient lieu les compétitions de sprint à 6 chiens (8km) et de skijoring (5km). Les concurrents reprendront les mêmes épreuves ce dimanche à compter de 10h30, auxquelles s’ajoutera le canicross (3km) en fin de journée. Le cumulatif des résultats donnera le nom de ceux qui monteront sur le podium dans chaque discipline; en jeu, des bourses totalisant 8000$.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *