Sports
23:09 25 avril 2007 | mise à jour le: 25 avril 2007 à 23:09 Temps de lecture: 3 minutes

Le carrefour des arts martiaux

Les adeptes d’arts martiaux se sont récemment donné rendez-vous au centre Michel-Labadie de Neufchâtel afin de participer au Grand classique d’arts martiaux, une série de stages destinés aux pratiquants de différentes disciplines d’autodéfense.

L’événement, qui s’adressait aux mordus d’arts martiaux des quatre coins du Québec, regroupait des adeptes tant du karaté que du kenpo, du jiu-jitsu, du kobudo (maniement d’armes traditionnelles) et du goshindo.
À cette occasion, le dojo de kenpo-goshindo dirigé par Shihan Daniel Beaudet et Sensei Stéphane Robitaille du secteur Les Saules a invité plusieurs maîtres issus de ces différentes disciplines. L’un d’eux était le Français Kyoshi Alain Sailly, ceinture noire septième dan, vedette incontournable de cette rencontre. Le magicien du goshindo (jiu-jitsu), dont il est le fondateur, en a mis plein la vue à toutes les personnes présentes.

Shihan Daniel Beaudet, cinquième dan, détenteur de plusieurs ceintures noires et organisateur de l’événement, a offert pour sa part une démonstration de sa maîtrise en kenpo et en goshindo.

Parmi les démonstrations présentées dans le cadre de cet événement, signalons celle de Shihan Denis Paquet (un cinquième dan originaire de Chicoutimi), qui a agi en collaborateur de premier plan lors de cette rencontre. Ce dernier est d’ailleurs détenteur de plusieurs records en cassage, ce qui en fait un compétiteur très respecté dans le milieu.

Sensei Stéphane Robitaille (deuxième dan de Québec) a particulièrement été apprécié des jeunes grâce à ses démonstrations en kali (maniement de bâtons).

Sensei Steve Dorion (quatrième dan dans le style yoseikan) était présent afin d’enseigner l’art du combat de compétition. De son côté, Sifu Roger Boudreault y a enseigné le kung fu.

Les activités, qui se sont terminées autour de 17 h, ont permis aux participants de profiter de près de six heures de stage bien remplies.
À la suite de cet événement, plusieurs grades ont été octroyés à trois pratiquants de Québec ainsi qu’à trois du Saguenay. C’est ainsi que Shihan Daniel Beaudet et Shihan Denis Paquet ont reçu leur deuxième dan en goshindo, tandis que Sensei Stéphane Robitaille, Sensei Steeve Perron, Sensei Claude Vermette ainsi qu’Alain Gendron ont reçu leur premier dan en goshindo après plusieurs années de pratique.

Il s’agit de tout un exploit lorsqu’on sait qu’il n’existe que six ceintures noires en goshindo au Canada (disséminés dans les dojos de Québec et Chicoutimi) et que les grades sont particulièrement difficiles à obtenir.

Vu le succès de l’événement, il est maintenant assuré que le Québec Classique d’arts martiaux sera de retour chaque année à Québec afin d’offrir la chance aux passionnés d’arts martiaux de s’enrichir au contact des maîtres des différentes disciplines.

Articles similaires

07:36 19 septembre 2021 | mise à jour le: 19 septembre 2021 à 10:54 Temps de lecture: 1 minutes
Un silence qui résonne

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *