Sports
20:25 14 décembre 2012

Lorrain Renaud: un octogénaire sportif et inspirant

Lorrain Renaud est un homme actif. Le résident de Saint-André-de-Neufchâtel, âgé de 81 ans, a toujours été passionné de sport. Encore aujourd’hui, sa partie de badminton le mercredi après-midi au centre Charles-Auguste Savard constitue une activité à ne pas manquer.

À 18-19 ans, Lorrain Renaud descendait sur le rang Saint-Jacques en bicyclette avec ses amis afin de jouer au badminton extérieur. Maintenant, il a délaissé le vélo pour parcourir à pied la rue le séparant du centre sportif. Sur le terrain de badminton, près d’une dizaine de joueurs réguliers l’attendent pour quelques heures d’action.

 «Je le dis à mes confrères. Moi, j’aime mieux manquer le moineau que de me casser la baboune», explique M. Renaud. Pourtant, l’athlète qui célébrera en janvier son 82 anniversaire est bien connu pour ses petits coups près du filet. Bien apprécié de ses partenaires de badminton, le résident de l’arrondissement des Rivières joue pour gagner et il se fait un malin plaisir à choisir stratégiquement son partenaire lorsqu’un membre de la famille vient assister à une partie.

Toujours très occupé, l’horaire chargé d’activités sportives constitue une petite dose de bonheur pour cet homme actif. «Ça change le mal de place», poursuit l’athlète. Sa conjointe, Bibiane L. Renaud, blague en mentionnant qu’elle est une veuve du sport.

Dans le passé, M. Renaud  a aussi pratiqué le hockey et le softball. À l’âge de 15 ans, Lorrain Renaud a découvert les quilles, un sport qu’il apprécie beaucoup encore aujourd’hui. «J’ai réussi trois parties parfaites en 2000, 2004 et 2007», lance-t-il avec fierté ajoutant cependant qu’il a ralenti le rythme un peu.

Avec ses bons amis, Lorrain Renaud a visité plusieurs terrains de golf. La saison estivale passe rapidement. «En 2009, j’ai joué 101 parties. Là, ce n’était plus un loisir, c’était rendu un travail», confie-t-il. La pétanque aussi est au programme durant l’été. «C’est une belle fierté et j’espère être aussi en forme que lui», témoigne sa fille , Marlène.

La seule activité que le résident de Neufchâtel n’a pas essayée est la natation. Le souvenir d’une cousine s’étant noyée au pont de la patate il y a plusieurs années demeure bien ancré dans sa mémoire. Enfin, Lorrain Renaud s’est distingué au Carnaval de Québec. Par le passé, il a remporté la course de baril, une compétition qu’il est très fier d’avoir gagnée. «Je dis souvent que c’est le sport qui m’a gardé comme je suis là», conclut l’octogénaire. Il compte continuer ses activités sportives tant que son corps lui permettra.

 

 

L’Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *