Sports
13:42 26 décembre 2012

L’acrobatie à portée de main

Les acrobaties épatent souvent par leur côté spectaculaire, mais elles ne sont pas moins à la portée de ceux-là mêmes qui s’en émerveillent à distance. C’est du moins ce que croit Jean-François Martel qui, au Studio de perfectionnement acrobatique de Québec, privilégie une méthode d’entraînement adaptée au niveau, aux ambitions et au rythme de chacun.

Le Studio, situé à Vanier, trouve ainsi sa niche entre le local de gymnastique et l’établissement de cirque. Complémentaire à ceux-ci pour éviter la concurrence, il offre 5000 pieds carrés bien équipés pour l’apprentissage d’acrobaties à toutes les disciplines qui en font la pratique, qu’il s’agisse de danse, de ski acrobatique, de cheerleading ou de parkour. Selon les besoins, il est possible de réserver l’espace et un entraîneur, de s’exercer librement sous la supervision d’un surveillant ou de suivre un cours parmi ceux proposés.

Du Cirque de l’Odyssée au Studio de perfectionnement acrobatique

Cet organisme sans but lucratif voit le jour en 1998, sous le nom de Cirque de l’Odyssée. Jean-François Martel revient de son aventure avec le spectacle Mystère du Cirque du Soleil, dans lequel il présentait un numéro de mains à mains avec Christian Paquet (duo Acrobazia). Constatant qu’il y a peu d’endroits où se perfectionner aux arts du cirque, il équipe un local pour permettre à d’autres de s’y entraîner.

Au fil des années, l’offre de services se diversifie, si bien qu’en janvier 2012, l’entreprise – qui change de nom – déménage à proximité pour profiter d’une plus grande superficie et pour s’adapter à la demande grandissante. Aujourd’hui, c’est une vingtaine d’entraîneurs qui y dispensent des cours pour tous les groupes d’âge, suivant les instructions de Jean-François Martel qui, régulièrement en spectacle à l’extérieur de la ville, s’occupe pour l’essentiel de concevoir les programmes d’entraînement.

Miser sur les éducatifs

L’acrobate, qui dit s’être inspiré en partie de ce qu’il a pu observer des autres méthodes d’entraînement au cours de ses contrats à travers le monde, insiste sur l’approche éducative qui distingue le Studio : « Notre structure d’entraînement permet à ceux qui ont peur ou qui n’ont jamais fait d’acrobaties d’apprendre parce qu’on a des équipements d’assistance spécifiquement développés pour ça, que les autres n’ont pas. »

Il donne l’exemple des cours pour les 2 à 5 ans, qui misent sur des ateliers d’orientation spatiale et de développement de la motricité pour permettre à l’enfant d’acquérir les habiletés nécessaires à l’exécution éventuelle de mouvements plus complexes. Maîtriser les bases à force de répétitions : c’est là la clé du succès. Venant de celui qui a performé d’un bout à l’autre du monde, on est porté à le croire sur parole.

Site Internet : http://www.studioacrobatique.com

Viviane Asselin


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette