Société
13:20 27 mai 2022 | mise à jour le: 27 mai 2022 à 13:20 Temps de lecture: 3 minutes

Surfer pour la santé mentale

Surfer pour la santé mentale
Photo: GracieusetéC’est samedi le 28 mai que Marion a mouillé sa planche à Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans pour se rendre jusqu’à Gaspé, de façon solitaire.

C’est demain matin samedi, à 6h45, au Parc Maritime de Saint-Laurent à l’île d’Orléans, que Marion Richard mouillera sa planche à voile pour un long trajet de Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans jusqu’à Gaspé, de façon solitaire au profit de la santé mentale. Il effectuera le trajet de 700 km en ligne droite en solitaire, ne se ravitaillant que deux fois en cours de route.

Son employer, Englobe Corporation, a récemment commandité son projet WindSUP SLG 2022 qui vise à amasser des fonds pour Relief, un centre d’expertise et de soutien en santé mentale ayant pour mission de soutenir les personnes vivant avec l’anxiété, la dépression ou la bipolarité, ainsi que leurs proches. Marion a perdu une amie, qui vivait avec un problème de santé mentale.

« Il est difficile de maintenir une trajectoire fixe en planche à voile. Je pense devoir parcourir plus de 1 200 km en fait pour atteindre Gaspé. Je devrai naviguer à une distance variant entre 1 et 6 km de la côte pour profiter des meilleures conditions et éviter les écueils près des berges. Ce qui me motive à accomplir ce défi, c’est de découvrir le fleuve Saint-Laurent, ses îles et ses mammifères marins, mais surtout de faire la promotion de la santé mentale à ma façon. Je suis privilégié que mon employeur soutienne ma démarche non seulement financièrement, mais en me donnant le temps requis pour relever ce défi de taille », explique Marion Richard.

Cette aventure sera effectivement « un défi de taille » : à partir de Rivière-du-Loup, la température de l’eau du fleuve se situera entre 4 °C et 8 °C. M. Richard aura en sa possession une balise de localisation personnelle (BLP) et une radio VHF dans le cas où il devrait émettre des signaux de détresse. Il devra aussi être au sommet de sa forme lorsqu’il atteindra Cap Gaspé puisque les conditions en mer peuvent être très difficiles dans cette région.
Pour l’instant, le projet a amassé 25 410$ sur un objectif de 50 000$. Selon Relief, cela permettra d’aider plus de 1250 personnes si cette cible est atteinte.

« Le défi que propose Marion est original et audacieux. Je tiens à saluer tout le courage dont il fait preuve en se lançant dans cette belle aventure ! Grâce à lui, nous allons être en mesure d’aider encore plus de personnes vivant avec de l’anxiété et qui peuvent être aux prises avec des idées suicidaires, et aussi de sensibiliser encore davantage le grand public à notre cause.»

-Jean-Rémy Provost, directeur général chez Relief

Vous êtes invité à assister au départ de Marion prévu samedi matin au Parc Maritime de Saint-Laurent à l’île d’Orléans à 6h45. Une vingtaine de personnes et des élèves d’une école privée ayant levé des fonds pour le défi seront sur place pour l’encourager.

Par ailleurs, Englobe versera son salaire à M. Richard pendant la totalité de son périple, en plus d’avoir donné une somme pour l’aider à atteindre l’objectif financier qu’il s’est fixé pour ce défi hors du commun.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.