12:11 11 mai 2022 | mise à jour le: 11 mai 2022 à 12:11 Temps de lecture: 2 minutes

Sondage: 89% des Québécois sont en faveur de l’avortement

Sondage: 89% des Québécois sont en faveur de l’avortement
Photo: Istock/demaerre

Près de 9 Québécois sur 10 seraient totalement favorables au droit d’une femme à l’avortement si elle le souhaite, selon un sondage Léger qui s’intéresse aux perspectives des Canadiens sur l’annulation potentielle de la décision Roe c. Wade aux États-Unis. Ce sondage a été réalisé auprès de 1534 Canadiens, dont 415 Québécois.

À l’échelle nationale, 79% des répondants canadiens du sondage se disent en faveur du droit des femmes à l’avortement. Étonnamment, les 35-54 ans semblent les plus réticents à ce sujet, alors que 73% des répondants de cette tranche d’âge se disent favorables, comparativement à 81% chez les 55 ans et plus.

Des impacts sur le Canada

À l’heure actuelle, au Canada, il n’existe pas de loi fédérale qui protège le droit des femmes à l’avortement. Les articles du Code criminel qui criminalisaient cette pratique ont été abolis par la Cour suprême dans les années 1980 et n’ont jamais été remplacés par autre chose. Mais plus de la moitié des répondants canadiens (64%) croient que la Chambre des communes devrait présenter un projet de loi pour protéger le droit des femmes de choisir librement de se faire avorter. Au Québec, c’est plus des trois quarts des répondants (77%) qui pensent ainsi.

Outre le fait de légiférer, la moitié des répondantes féminines pensent également que la situation actuelle aux États-Unis pourrait avoir un impact sur la situation au Canada. Du côté des hommes, ce sont 41% d’entre eux qui pensent également qu’il pourrait y avoir des répercussions en sol canadien.

La décision Roe c. Wade méconnue au Québec

Par ailleurs, le sondage révèle que la décision Roe c. Wade est plutôt méconnue au Québec, alors que seulement 38% des Québécois disent «avoir entendu parler de quelque chose, dans l’histoire des États-Unis», qui s’appelle Roe c. Wade. Même parmi les 38% qui mentionnent en avoir entendu parler, seulement 63% se disent totalement familiers, alors que 37% avouent ne pas vraiment savoir de quoi il s’agit réellement.

Le Québec est de loin la province canadienne qui connaît le moins l’arrêt Roe c. Wade. Juste à côté de nous, en Ontario, 67% des répondants disent en avoir entendu parler.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.