Société
09:52 9 novembre 2021 | mise à jour le: 9 novembre 2021 à 13:06 Temps de lecture: 4 minutes

Comment faciliter la routine des 0 à 5 ans

Comment faciliter la routine des 0 à 5 ans
Photo: Istock PhotoIl faut se rappeler qu’il faut au moins 21 jours de suite pour changer un comportement chez l’enfant.

Amélie Béland-Lacasse est éducatrice spécialisée sur la Côte-de-Beaupré depuis une dizaine d’années et depuis six ans auprès des enfants de 0 à 5 ans. Elle s’est donné comme mission de personnaliser ses interventions tout en respectant les besoins et les valeurs de sa clientèle.

«Je crois vraiment que la routine chez les enfants de 0 à 5 ans c’est un essentiel, c’est son ancrage et ça développe tellement de belles choses pour lui. Je trouve ça hyper important que les parents soient bien informés sur comment installer une routine sécurisante pour leur enfant. Il y a beaucoup trop de parents qui pensent que la routine c’est plate ou ennuyant, mais moi je veux démontrer tout le positif qu’une routine bien établie peut apporter dans notre vie de parent», explique-t-elle.

Sept trucs à instaurer

1- Développer notre constance

«C’est l’un des points les plus difficiles parce que souvent il y a des imprévus, mais la constance permet à l’enfant de connaitre sa routine et ça facilite son autonomie. Ça lui donne donc l’occasion de prendre des initiatives et de faire des étapes par lui-même, ce qui diminue le besoin d’intervention du parent. La constance c’est notre meilleur allié pour que notre enfant intègre sa routine.»

2-Féliciter notre enfant lorsqu’il fait bien sa routine

«C’est valorisant pour lui. Ça lui permet de se sentir fier de lui et de prendre encore plus d’initiatives.»

3-Donner du pouvoir à l’enfant

«Souvent autour de 16-17 mois les enfants vont vouloir prendre un peu plus de place et s’affirmer. Ils ont besoin de démontrer qu’ils sont capables et autonomes. Donc en leur donnant des choix on facilite leur collaboration. Par exemple, on pourrait lui laisser choisir son pyjama, la couleur de son dentifrice à la pharmacie, dans quel ordre on fait la routine du soir. Au final tout va avoir été fait quand même, mais il va avoir l’impression d’avoir le droit de décider.»

4-Choisir ses combats

«Et travailler un seul dossier à la fois. Je conseille aux parents de se concentrer sur les essentiels en lien avec les valeurs véhiculées dans la maison pour s’éviter des confrontations inutiles et rester dans l’aspect positif des relations avec leurs enfants.»

5-Donner des délais

«Quand on fait une demande, il faut compter au moins 15 secondes dans notre tête avant d’intervenir de nouveau. Pour vraiment donner le temps à l’enfant de traiter l’information. L’enfant a besoin d’un délai avant d’arrêter ce qu’il faisait et se mettre en action. De cette façon on diminue le nombre d’interventions que l’on fait, ce qui devient moins agressant pour notre enfant. »

6-Ne pas répéter plus de trois fois

«On demande une première fois, on attend. On demande une seconde fois et on attend. À la troisième demande, on accompagne l’enfant dans la tâche demandée. Les enfants sont intelligents et s’ils ont l’habitude que maman répète 12 fois avant de se fâcher il va attendre 12 fois avant de se mettre en action. En étant constant avec ça il va se mettre en action avant la 3e fois.»

7-Faites-vous confiance

«On doute souvent de nos compétences parentales, mais il n’y a personne de parfait. Et il n’y a personne de mieux qu’un parent pour savoir ce dont son enfant a besoin. Et si vous ne trouvez pas de solution, tournez-vous vers un professionnel pour vous accompagner.»

Pour une consultation en privé rapidement: www.laboiteaoutilsdamelie.ca

www.facebook.com/Laboiteaoutilsdamelie.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *